Arkells
Critique Publié le

Frank Turner et Arkells au Métropolis | Soirée hautement réussie !

Tout au long de l’année, Osheaga saupoudre des artistes de sa programmation de l’an dernier ici et là pour notre plus grand plaisir. Samedi, ils avaient réuni au Métropolis le Britannique Frank Turner et le groupe ontarien Arkells.


Frank Turner and the Sleeping Souls

Un show de Frank Turner c’est un peu comme un pâté chinois…ca va être bon, personne va sortir de là en disant que ça a changé sa vie, mais c’est un délice réconfortant.

Une belle surprise attendait les fans qui avaient déjà franchi les portes pour le début du spectacle. Max Kerman (chanteur de Arkells) est venu accompagné le groupe à l’harmonica pour I Still Believe qui ouvrait le spectacle. Une récompense qui en a rendu plusieurs très heureux.

Frank Turner a aussi eu la délicate attention de faire traduire Substitute pour gâter la foule montréalaise. Un technicien tenait la traduction qui avait l’air vraiment essentielle, mais le résultat était pas mal cool et très réussi.

 

Arkells

Si Frank Turner était quand même relaxe pendant sa prestation, c’était tout le contraire pour Arkells qui sont arrivés comme des Américains au Black Friday. La foule a tout de suite réagi à l’attaque et même si le spectacle n’affichait pas complet, la bruit et l’énergie de la foule ne le laissait pas paraître.

Plus Arkells gagne en maturité, et plus Max Kerman devient un leader in-cro-yable. Une énergie contagieuse, des interventions pendant les chansons pour raconter des histoires ou pour connecter avec le public. Il est même descendu dans la foule pour chanter Drake’s Dad.

Parlant de Max, il était aller faire son tour dans le show de Frank Turner, alors Frank Turner est venu pendant Arkells. L’histoire veut que monsieur Turner se vantait de pouvoir chanter n’importe quelle chanson rock. Il a donc été mis au défi et a dû se prêter au « Bruce Springsteen Karoke » pendant lequel Arkells ont joué 3 chansons du Boss et Frank devait chanter. Il a réussi le défi haut la main, mais ses fans savent déjà qu’il est un de ses plus grands fans.

On ne peux passer sous le silence le fait qu’il y a eu demande en mariage sur scène samedi. Malheureusement pas par un des membres du groupes, mais plutôt deux fans du groupe qui ont profiter du moment. Pour les curieux, elle a dit oui.

Une chose est certaine, pour ceux qui étaient là samedi, personne a passé une soirée ordinaire. Manquait juste une chose pour avoir vraiment une soirée parfaite… le dévoilement de la prog pour Osheaga en sortant. Mais ça viendra bientôt…

Événements à venir

Vos commentaires