Gala Aquafest du Dr. Mobilo
Critique Publié le

Gala d’ouverture du Dr. Mobilo Aquafest 2016 | Un gala en toute liberté

Avec une nouvelle formule, Sèxe Illégale, Virginie Fortin, Adib Alkhalidey et Guillaume Wagner ont mis sur un pied un festival d’humour non seulement rafraîchissant, mais honnête et sans censure. Les 4 humoristes et leurs invités pour la toute première édition de ce gala, Roman Frayssinet, Yannick de Martino, Maude Landry, Fred Dubé, Charles Beauchesne et Daniel Grenier, ont ouvert la porte sur une nouvelle scène humoristique mercredi soir au Théâtre Rialto.


L’idée est claire dès la première réplique de Guillaume Wagner : « c’est la première fois que vous donnez votre argent aux humoristes plutôt que de payer pour le condo de Gilles Rozon en Floride », a-t-il lancée au public. Pour faire changement, Dr Mobilo remplit son mandat.

Aucune animation, aucun ordre précis établi, aucun numéro anecdotique ou longueur lors du gala. Grâce à cette liberté, le public a eu droit à de multiples apparitions de Virginie Fortin, qui revenait lorsque bon lui semblait avec quelques blagues ironiques, comme à son habitude. Adib Alkhalidey a aussi tiré avantage de cette latitude en restant sur scène une vingtaine de minutes et Martin Perizzolo est venu faire une apparition surprise plus qu’appréciée avec un numéro hilarant dans lequel il relève l’absurdité de choses simples comme «les patates sourires».

L’aspect marginal du festival permet aussi à des humoristes qui ne trouvent pas nécessairement leur place dans le milieu actuel de se déployer. Roman Frayssinet entre autres, qu’on a pu apercevoir notamment dans des capsules humoristiques avec Adib Alkhalidey est sans aucun doute la découverte de la soirée. Français, un peu philosophe et non chaland, il s’interroge par exemple sur le sens de la simple question « es-tu là? » et compare les femmes à la lune, pour leur façon de tourner en rond.

Roman-Frayssinet-dr-mobilo-2016-01

 

Le Rialto, rempli à craquer, n’a pas été déçu et l’a exprimé aux humoristes sur scène. L’ambiance, très différente des festivals d’humour auxquels nous sommes habitués est aussi une des forces de Dr.Mobilo Aquafest, sans artifice ou censure. Fred Dubé s’en est d’ailleurs donnée à cœur joie avec un numéro sur René Angélil et le fait qu’il n’est en rien le symbole de la culture québécoise, propos qui en aurait choqué beaucoup dans un autre contexte, mais une excellente réflexion.

Très bonne première édition donc, pour le Gala Aquafest du Dr. Mobilo, qui offre carrément une nouvelle option aux amateurs d’humour qui ne trouvent pas leur compte présentement au Québec. Plus qu’un vent de fraîcheur, une nécessité pour les humoristes aussi. Un endroit ils ne sont pas considérés comme des « moutons noirs » comme l’a dit Sèxe Illégale, qui sont, eux aussi, revenus sur scène à deux reprises en plus de terminer parfaitement le gala avec leurs invités sur une reprise des Beatles, « Give jokes a chance ».


 

* Le festival se poursuit jusqu’à samedi soir au Théâtre Fairmount, avec des spectacles solos et imprévisibles de Guillaume Wagner, Virigine Fortin, Adib Alkhalidey et Sexe Illégal. Détails par ici.

Événements à venir

Vos commentaires