Grubb
Nouvelle Publié le

GRUBB en tournée québécoise en avril 2014

Après la salle Pierre-Mercure en 2011 et le festival de Jazz  l’année suivante, GRUBB (Gypsy Roma Urban Balkan Beats) nous revient pour une tournée québécoise. La nouvelle distribution promet un spectacle débordant d’énergie, un cri du coeur à ne pas manquer. 

Photo par Mélissa Trépanier

Photo par Mélissa Trépanier

GRUBB se veut une comédie musicale audacieuse mêlant sonorités gitanes et hip hop. C’est dans des locaux sans artifice qu’une vingtaine de jeunes Roms nous ont invité à une répétition où musique, danse et jeu exposent une difficile réalité. À l’aide de thèmes simples et connus des jeunes, le dialogue artistique transmet leur combat quotidien face au racisme, à la discrimination et la pauvreté.

Pour le metteur en scène Serge Denoncourt, la pièce créée à Belgrade représente plus qu’une cause : elle est une véritable expérience de vie. Puisque GRUBB n’est pas seulement un spectacle, c’est aussi un engagement social.

Fondé en 2006, l’organisme de bienfaisance GRUBB Forward offre des programmes éducatifs et artistiques favorisant l’intégration sociale et l’emploi. Il parraine aujourd’hui 700 jeunes Roms, principalement en Serbie.

Aux yeux de Denoncourt, chaque québécois qui achète un billet est producteur du spectacle. Les profits engendrés seront ainsi réinvestis dans les écoles. La présente tournée québécoise servira de possible tremplin à une exhibition en Europe, où beaucoup reste à faire pour enrayer le racisme envers les Roms.

Les jeunes

À la veille de la première date de tournée, le groupe visiblement très uni nous a livré 3 numéros. L’énergie des artistes laisse croire à une production présentant un véritable hymne à la fête! Leur générosité et talent étaient palpables : ces jeunes dégageaient tant de fierté que nous n’avions d’autre choix que d’en être charmé. Je dirais même qu’ils nous ont donné envie de se mettre à danser, sur des rythmes et paroles qu’ils ont eux-même écrits. Une belle prise de contact culturelle.

Fait intéressant à noter, le groupe à géométrie variable comprend seulement 4 filles. Une réelle démonstration de courage pour ces adolescentes qui doivent briser des barrières sociales.

Les mentors
Plusieurs artistes ont contribué à mener à bien ce projet, dont Nico Archambault qui y participe depuis les débuts. D’abord invité à donner des classes par Denoncourt, il a rapidement été charmé par les jeunes et la mission de l’organisme.

Plusieurs autres artistes québécois ont décidé de soutenir la démarche artistique de ces jeunes. On compte parmi  les nouveaux mentors la chanteuse Marie-Élaine Thibert ainsi que les comédiennes Magalie Lépine-Blondeau et Julie Le Breton.

La tournée

27 mars 2014 : Théâtre Hector-Charland, L’Assomption
29 mars 2014 : Salle Desjardins du Théâtre des Deux Rives, Saint-Jean-sur-Richelieu
1 avril 2014 : L’Étoile Banque Nationale, Quartier Dix30, Brossard
3 avril 2014 : Salle Desjardins du Centre des arts Juliette-Lassonde, Saint-Hyacinthe
5 avril 2014 : Salle Sylvio-Lacharité du Théâtre Granada, Sherbrooke
11 et 12 avril 2014 : Capitole de Québec
13 avril 2014 : Salle André-Mathieu, Laval

Vos commentaires