Heavy Montréal
Nouvelle Publié le

Heavy MTL devient Heavy Montréal

À quelques jours du lancement de sa programmation, le festival Heavy MTL annonce un léger virage, et devient Heavy Montréal. L’événement se tiendra toujours au Parc Jean-Drapeau, du 8 au 10 août 2014, mais compte bien élargir ses horizons et étendre sa portée en misant sur une définition plus vaste du mot « heavy ».

« On n’a jamais voulu être un festival uniquement de métal », expliquait le directeur de la programmation Nick Farkas lors d’une rencontre avec une poignée de journalistes et blogueurs.

Il n’a donc jamais été prévu que Heavy MTL se contente d’une programmation 100% au goût des métalleux. Que plusieurs types de fans y trouvent leur compte, ce serait l’idéal. Depuis ses débuts, le festival avait toujours l’intention d’inclure notamment du hard rock, du stoner rock, du « gros rock des années 1990 » (l’équipe évoque Alice In Chains, Tool et Soundgarden à titre d’exemples – ce qui veut probablement dire qu’aucun de ces groupes ne fera partie de la programmation…) et même du vieux punk. « On ne l’a jamais vraiment fait, parce que le Vans Warped Tour vient à Montréal, explique Farkas. Mais le Vans s’adresse plus à des jeunes fans, et Heavy doit faire le lien avec une autre génération. »

Quant à l’appellation « Montréal » au lieu de « MTL », evenko ne se gêne pas pour admettre que sa ville revêt un cachet plutôt cool auprès des touristes, qui forment une part enviable du public de ses deux festivals, soit Heavy MTL et Osheaga. « Pour Osheaga, c’est près de 65% des gens qui proviennent de l’extérieur du Québec », souligne Farkas. Avec un branding qui mise directement sur le nom de la ville, en plus d’un visuel « allégé » (voir ci-bas) et « plus invitant », Heavy Montréal compte faire la part belle à ses visiteurs touristes.

En plus d’un nouveau nom et d’une nouvelle orientation visuelle, on nous promet donc une plus grande variété de groupes, afin « d’agrandir la famille rock et métal », dans l’espoir de rajeunir et de diversifier sa clientèle.

Que les puristes se le tiennent pour dit : pas question d’inclure un Nickelback, par exemple, à sa programmation. Les programmateurs sont fermes à ce sujet, et s’admettent très sensibles aux chocs de cultures musicales que de tels choix pourraient engendrer.

Voilà qui est fort intrigant en vue de la programmation 2014, qui sera annoncée lundi prochain, le 3 mars, dès 18h. Les billets (passeports week-end seulement) seront mis en vente le vendredi 7 mars à midi sur le nouveau site www.heavymontreal.com.

 

heavymontreal

Vos commentaires