Joey Bada$$
Critique Publié le

Joey Bada$$ au MTELUS | Rapper avec ses tripes

Samedi soir le MTELUS accueillait nul autre que le rappeur originaire de Brooklyn, Joey Bada$$. Un habitué de Montréal depuis 2012, on s’attendait à entendre des morceaux de son dernier album All-Amerikkkan Bada$$, mais aussi ses plus récents tubes sortis en 2018. On a été agréablement choyés…


C’est vers 22h00 que le rappeur prend la scène accompagné de son DJ. Il débute sa performance en force avec Rockabye Baby et Ring the Alarm tous deux tirés de son dernier album. La foule est en délire, tout le monde connaît les paroles et les crient en choeur. Le ton de la soirée est donné, le spectacle sera hype et condensé, pas de répit entre chaque chanson.

On aura un bon équilibre entre ses albums, Joey enchaîne ensuite avec B4.Da.$$ paru en 2015. On entendra notamment, Paper  Trail$, Big Dusty et Christ Conscious. “Make some mothafuckin’ noise for yourselves Montreal!” répète le rappeur après presque chaque chanson. “I’m gonna take you back to 1999”…dit-il avant d’enchaîner No.99. On aura donc droit à un bon mélange de beats new school et old school tout au long du spectacle.

Avant de continuer avec Waves, le rappeur demande au public “Shall we keep the classics going or move on?”. C’est alors qu’il entame Temptation, chanson qu’il classifie comme une de ses chansons préférées. Joey Bada$$ monte sur une plate-forme et deux gros jets de fumée sortent de chaque côté du rappeur en même temps que le beat reprend. Pour être seul sur scène, il arrive à mettre de l’ambiance dans tout le MTELUS et à l’entendre rapper avec ses tripes, on ne peut que bouncer au son de sa musique.

On aura droit aux excellentes For My People, Land of Free et Babylon avant de dédier une chanson au public féminin. La nouvelle Pull Up figurant A$AP Ferg rendra le public en délire, puis en rappel Devastated sera la cerise sur le gâteau en termes d’énergie.

Dommage que le concert ne durera qu’une heure, à force d’enchaîner chanson après chanson, la performance conservera son aspect “dans ta gueule”, mais on restera avec une envie d’en entendre plus. Joey Bada$$ aurait aussi pu utiliser cette opportunité pour sensibiliser le public politiquement en donnant plus de contexte à ses chansons, mais il a préféré laisser sa musique parler… et c’est correct aussi !

 

Grille de chansons

  1. Rockabye Baby
  2. Ring the Alarm
  3. Paper Trail$
  4. Hazeous View
  5. Big Dusty
  6. Christ Conscious
  7. No.99
  8. Survival Tactics
  9. Waves
  10. Temptation
  11. For My People
  12. Land of Free
  13. Babylon
  14. 95 Til Infinity
  15. On & On
  16. Pull Up

Rappel:

Devastated

Événements à venir

Vos commentaires