Gala Just For Laughs
Nouvelle Publié le

Festival Just For Laughs 2013 | Quelques suggestions

L’homologue anglophone du Festival Juste Pour Rire, Just For Laughs, présente cette année une programmation fort intéressante. Les figures établies de l’art du stand-up et les recrues prometteuses s’y côtoient allègrement. L’humour grand public cohabite avec la comédie bête et méchante. Il y en a définitivement pour tous les goûts et le choix est vaste. Voilà pourquoi quelques suggestions nous semblent à propos et nous l’espérons, aiderons l’amateur d’humour – ou le novice – qui lit ces lignes à choisir ses spectacles et événements.


Deux femmes, deux générations : Joan Rivers et Sarah Silverman

joan-riverst-200

Joan Rivers.

Notons d’abord la présence de deux femmes éloignées par les générations et le style mais ayant fait leur marque dans ce milieu particulièrement masculin : Joan Rivers et Sarah Silverman. La première a une carrière s’étendant sur une cinquantaine d’années et touchant tant au stand-up, qu’au théâtre, au cinéma et la télévision. Une pionnière dans son domaine, Rivers a fait de l’autodérision sa marque de commerce et a pavé la voie à de nombreuses femmes humoristes. Elle animera un gala Just For Laughs le 27 juillet à 17h, à la Salle Wilfrid-Pelletier.

Sarah Silverman quant à elle, a aussi touché à tout et a su apporter sa touche personnelle aux multiples projets auxquels elle s’est associée. Par contre, son humour est nettement plus corrosif et provocateur que celui de Rivers et de beaucoup d’autres humoristes. Tout sauf politiquement correcte, Silverman saura charmer les amateurs de controverse sachant lire entre les lignes.

Sarah Silverman animera à son tour deux galas JFL, également le 27 juillet à la Salle Wilfrid-Pelletier, mais à 20h15 et 23h.

Soirées Set List

Il faut souligner également les soirées Set List dont le concept original a connu un vif succès auprès des fanatiques de stand-up partout à travers le monde. L’idée est simple : faire improviser leur set aux humoristes concernés en leur donnant progressivement les thèmes sur lesquels ils doivent travailler. Les thèmes étant fournis par leurs confrères et consœurs, ils sont presque toujours saugrenus.

Forçant l’artiste à faire preuve d’imagination, gérer son stress et bien sûr, être le plus drôle possible. Ce genre d’épreuve de force révèle le talent et la concentration requis dans le stand-up et met sur un pied d’égalité les humoristes, peu importe leur gloire ou leur réputation. Reggie Watts, Drew Carey, Jimmy Carr, Margaret Cho et Robin Willliams ne sont que quelques-uns des humoristes ayant participé à cette expérience. Les participants de l’édition montréalaise n’ont pas encore été dévoilés mais si le passé est garant de l’avenir, le Set List montréalais risque de tenir ses promesses.

À voir les 23, 24 et 25 juillet, à 23h45, au Cabaret Underworld.



Les étoiles montantes : Hannibal Buress et Chris D’Elia

Hannibal Buress.

Hannibal Buress.

Au chapitre des humoristes en pleine ascension, soulignons la présence d’Hannibal Buress et Chris D’Elia, deux comiques aux styles très différents et très efficaces. Buress, se distingue par son côté posé et son humour d’observation à la fois fin, sans être nécessairement sage. Il aime le hip-hop et en parle souvent, se moquant au passage des maladresses et faux-pas du milieu. Il s’attarde aussi sur ses expériences quotidiennes, trouvant toujours un angle singulier à explorer malgré son apparente banalité.

Le one-man show de Hannibal Buress sera présenté à l’Astral le 24 juillet à 21h30. Plus tard en soirée, il prendra également part au gala JFL animé par Seth Myers, à la Salle Wilfrid-Pelletier, en plus de présenter un numéro dans le gala de Jay Baruchel, le 25.

Un autre qui prendra part au gala de Baruchel sera Chris D’Eli, qui s’est surtout fait connaître pour son rôle dans la série Whitney mais dont le stand-up est l’un des plus rafraîchissants de ces dernières années, non pas à cause de son écriture mais de sa présence scénique et sa vivacité d’esprit. En effet, il est l’un des plus dynamiques performeurs présentement et se distingue par son habileté à interagir avec l’auditoire et en tirer son matériel. Il n’est pas rare de le voir abandonner ses blagues préparées pour improviser sur l’accoutrement d’une personne dans la salle ou sa façon de parler, et cela durant plusieurs minutes.

Taquin assumé, il ne verse jamais dans la méchanceté mais pousse la malice assez loin pour en extraire l’inattendu. Une joie et une énergie profondément juvéniles imprègnent ses performances et sont à des lieues  du cynisme et  de l’amertume présents dans le matériel d’humoristes plus «intellectuels».

Son spectacle sera présenté au Théâtre Ste-Catherine du 22 au 25 juillet, à 21h, dans le cadre du OFF-JFL.

Tig Notaro

Tig Notaro.

Tig Notaro.

Dans une veine totalement différente, Tig Notaro est une autre humoriste à voir pour ce festival. Elle a un style unique. Pince-sans-rire et intelligente, elle décortique les situations les plus communes en relevant au passage leur étrangeté.

Notaro a fait beaucoup parler d’elle après un set présenté par Louis C.K. en 2012. À cette occasion, elle a annoncé au public son récent diagnostique d’un cancer du sein et son incapacité à mener à bien son numéro habituel, étant donné les circonstances. Elle s’est plutôt servie de son temps pour partager avec le public ses angoisses face à son drame, le tout avec humour. Un humour noir, nourri de peur et de désarroi. Le tout fut enregistré et connu un immense succès, lui attirant la sympathie et l’admiration du public. Notaro montra au monde l’exutoire que pouvait être le stand-up comique et le soulagement que le rire peut procurer face aux épreuves de l’existence.

Maintenant en rémission après une double mastectomie, Tig Notaro semble toujours faire dans l’humour sec et pince-sans-rire qui la caractérise mais le contexte est parfois plus sombre. Cancer ou pas, il s’agit d’une artiste tout à fait singulière.

Son spectacle Boyish Girl Interrupted sera présenté au Théâtre Ste-Catherine du 23 au 26 juillet, à 19h30, dans le cadre du OFF-JFL.

Il y a bien sûr d’autres humoristes intéressants dans cette édition du Just For Laughs, mais il est impossible de développer sur chacun d’entre eux. Ils ont tous divers mérites et il y en a pour toutes les sensibilités.

Mentionnons au passage Amy Schumer, Marc Maron, Godfrey, Mike Ward et Judah Friedlander.

Profitez de l’été et riez ! L’humour, c’est sérieux.

 

Événements à venir

Vos commentaires