Kaytranada
Nouvelle Publié le

Kaytranada remporte le prix Polaris 2016

Le Prix Polaris 2016 a finalement été décerné au DJ, musicien et réalisateur Kaytranada hier soir, au terme d’une soirée de gala dévoilant toute la richesse et la diversité des albums canadiens encensés par la critique.

Avec son premier album officiel 99,9%, Kaytranada est passé de réalisateur de renom à artiste à part entière, le tout couronné par un succès critique considérable. Le Prix Polaris, qui est décerné au meilleur album canadien de l’année en fonction de la qualité artistique sans égard au succès commercial, vient ajouter une confirmation de plus.

Le prix lui a été remis des mains de Buffy Sainte-Marie, lauréate du prix l’an dernier, et Kevin Célestin (de son vrai nom) n’a pas caché sa fierté, ni raté sa chance de remercier Montréal, lui qui a grandi à St-Hubert, en banlieue du 450.

En conférence de presse, il admettait toutefois ne plus mettre les pieds très souvent à Montréal, mais se rappelait tout de même tendrement les belles années du piou piou. Lorsqu’on lui a demandé ce qu’il comptait faire avec le chèque de 50 000$ qui vient avec le prix, et qu’un journaliste a suggéré « t’acheter un condo dans hochelag' », l’artiste a promptement rétorqué « plutôt dans les Caraïbes! ».

Kaytranada compte éventuellement créé d’autre musique de son crû, mais souhaitait toujours collaborer avec des artistes – lui dont le carnet d’amis compte une certaine Madonna, ainsi que Janet Jackson et plusieurs autres. « Erykah Badu, if you’re listening, please answer my text messages! », a-t-il laissé entendre à la blague. (Mais pas tant que ça)

kaytranada-grand

En remportant le Prix Polaris, Kaytranada devançait donc les neuf autres album à la courte listes, soit Art Angels (Grimes), The Party (Andy Shauf), IV (Black Mountain), Good Advice (Basia Bulat), E•MO•TION (Carly Rae Jepsen), Oh No (Jessy Lanza), The Dream Is Over (PUP),  Half Free (U.S. Girls) et Paradise (White Lung).

Kaytranada rejoint aussi une prestigieuse liste de lauréats, qui compte Buffy Sainte-Marie (2015), Tanya Tagaq (2014), Godspeed You! Black Emperor (2013), Feist (2012), Arcade Fire (2011), Karkwa (2010), Fucked Up (2009), Caribou (2008), Patrick Watson (2007) et Final Fantasy (Owen Pallett, 2006). Les musiciens montréalais ont donc remporté 6 des 11 Prix Polaris remis jusqu’à date.

Amanda Parris et Tom Power (nouvel animateur de Q, sur la CBC) animaient le Gala, qui était retransmis sur le web en direct du Carlu de Toronto.

Tout au long de la soirée, plusieurs artistes se sont produits pour une ou deux chansons, donnant lieu à une sublime prestation de U.S. Girls (qui prépare un nouvel album qui pourrait voir le jour au printemps prochain), ainsi qu’une version acoustique d’une chanson de Carly Rae Jepsen et d’une performance enivrante d’Andy Shauf.  Kaytranada et Grimes étaient aussi présents mais n’ont pas offert de performances, alors que les gars de PUP étaient en tournée en Europe. Ces derniers ont toutefois envoyé leurs parents (!) sur place afin de les représenter et de tweeter en direct, ce qui a donné lieu à l’hilarant mot-clic #PUPsParentsAtPolaris

Événements à venir

Vos commentaires