Kongos
Critique Publié le

Kongos au Métropolis | Un sentiment de déjà-vu

Pour une troisième année consécutive, le quatuor Kongos se produisait à Montréal samedi soir au Métropolis. Malgré un nouvel album en poche, leur spectacle ressemblait étrangement à celui de l’an dernier. Explications. 

Les quatre musiciens, qui sont maintenant des habitués de la métropole, n’offrent pas l’effet de surprise attendu à ses fans. C’était presqu’un copié-collé du spectacle présenté en 2015. Par exemple, on y retrouvait une reprise des Beatles, un rappeur invité durant une chanson, le rappel qui se termine avec Blue Monday de New Order, les ronds de fumée lors de I’m Only Joking, et j’en passe.

De plus, il n’y avait presqu’aucune pause entre les chansons. On dirait que le groupe se dépêchait d’enchaîner le tout et de terminer le spectacle le plus vite possible. C’était essoufflant.

Un décor impressionnant 

Il faut avouer que le point fort de leur prestation fût définitivement les projections vidéo à l’arrière et les jeux de lumières qui s’harmonisaient avec les chansons. C’était spectaculaire, surtout lors de la chanson Hey I Don’t know, alors qu’on voyait le batteur en direct. De plus, le groupe a beaucoup de charisme sur scène; la chimie est bien présente entre les musiciens.

Durant la soirée, Kongos a présenté quelques chansons de son nouvel album, Egomaniac, sorti il y a quelques mois déjà. Elles sont de moins en moins traditionnelles, elles tendent plus vers l’électro, dont Autocorrect et Where I Belong.

Dans la liste de chansons, on retrouve également quelques chansons de leur album Lunatic, dont Escape, It’s a Good Life et bien sûr, Come With Me Now. 

 

The Joy Formidable en ouverture 

Originaire du Pays de Galles, The Joy Formidable se produisait tout juste avant Kongos. Le trio, qui était de passage au Théâtre Fairmount en juin dernier, a offert une excellente performance. Les musiciens étaient très énergiques sur scène.

Malgré la demi-heure allouée, le groupe a présenté quelques chansons de son dernier album Hitch, paru plus tôt cette année. Les chansons Little Blimp et The Greatest Light étaient également au menu. 

Liste de chansons (Kongos)

  1. Repeat After Me
  2. Underground
  3. Hey I Don’t Know
  4. Where I Belong
  5. I Don’t Mind
  6. I Want It Free
  7. The World Would Run Better
  8. Get Back (reprise des Beatles)
  9. It’s a Good Life
  10. Come With Me Now
  11. Birds Do It
  12. Autocorrect
  13. I Want to Know
  14. Take It From Me
  15. I’m Only Joking

Rappel

1- Escape
2- Blue Monday (reprise de New Order)

Vos commentaires