Klaus
Nouvelle Publié le

Klaus : Plus qu’un supergroupe éphémère…

Alors que le retour éphémère du projet conjoint Karkwatson était sur toutes les lèvres le week-end dernier lors du FME, un autre projet de supergroupe se produisait dans le même cadre, mais de façon plus discrète. Pourtant, Klaus, un trio formé de François Lafontaine (Karkwa), Joe Grass (Patrick Watson) et Samuel Joly, est là pour rester et propose même un premier album de compositions surprenantes, dont le lancement aura lieu ce soir, à Aire Commune, en 5 à 7 gratuit.

« Personne n’attendait après nous, alors on a pu prendre notre temps, et faire l’album qu’on voulait vraiment », s’exprime François Lafontaine, en marge d’une session d’écoute privée offerte à quelques journalistes il y a quelques jours.

Sans pression, et guidés par le simple plaisir de créer ensemble, les trois musiciens chevronnés en ont profité pour tisser une courtepointe musicale fort étonnante, dont le style est difficile à définir : on pourrait dire rock exploratoire, parfois limite psychédélique, avec des touches de folk, de krautrock, de funk, et des moments carrément jazzy. Ça groove, c’est imprévisible (la pièce Pit Bull fait même intervenir un Jim Corcoran halluciné, alors que Emilie Laforest ajoute des voix fantômatiques sur l’entraînante Fever), mais instantanément accrocheur, très harmonieux.

Les textures sonores y sont évidemment façonnés avec soin, les arrangements sont riches de détails bien foutus au mixage audio. C’est ce qui ressortait particulièrement de notre session d’écoute, dans des conditions assez optimales merci. Les audiophiles y trouveront leur compte, ça c’est certain.

Qu’en sera-t-il sur scène?  Lors de son compte-rendu du FME, notre collègue Cindy Savard disait apprécier « la jovialité qui se dégage de ce groupe surprenant. »

À voir ce soir, en 5 à 7 gratuit à Aire Commune (5705 de Gaspé). Événement Facebook par ici.  En attendant, l’album est en pré-écoute sur ICI Musique.

Événements à venir

Vos commentaires