Festival des traditions du monde de Sherbrooke
Nouvelle Publié le

Le Festival des traditions du monde de Sherbrooke dévoile la programmation de sa 22e édition !

Le Festival des traditions du monde de Sherbrooke, FTMS pour les intimes, revient du 7 au 11 août prochain pour sa 22e édition au parc Quintal! Pour rappel, la volonté du festival est de célébrer la richesse de la diversité et des échanges interculturels, en mettant en avant les expressions artistiques des quatre coins du globe! 

Pour ce faire, durant 5 jours, plus de 500 artistes vont se presser dans la charmante petite ville de Sherbrooke pour présenter 150 spectacles de musique et de danse, ainsi qu’une diversité d’ateliers sur 9 scènes intérieures et extérieures, notamment les pavillons thématiques, le Palais de l’Orient, le Shack d’Amérique et le Pub irlandais pour une immersion sans pareil au cœur des cultures. Bien entendu, comme chacun sait, la musique fait partie intégrante de la base d’une culture et la programmation musicale du Festival des traditions du monde de Sherbrooke a de quoi contenter tous les mélomanes et les mordus de cultures du monde.

Du Cajun, du trad-punk, du folk innu et de l’afro-rap

Le 7 août, en ouverture du festival, on peut compter sur la présence de Zachary Richard. Le chanteur né en Louisiane et d’origine acadienne présente un style qui lui est propre en faisant appel à ces deux cultures emblématiques. Multipliant les casquettes de poète, chanteur, auteur, compositeur, le francophone militant et écologiste engagé est de retour sur scène pour offrir un spectacle intime, accompagné de sa guitare, son harmonica et son accordéon. Rejoint par l’incroyable multi-instrumentiste Francis Covan, il prévoit de présenter ses plus grands succès mais aussi du nouveaux matériels tirés de son dernier album Gombo.

Place à la musique traditionnelle survoltée avec la venue de Carotté, un groupe de punk-trad québécois! Après avoir remporté un vif succès aux Francos de Montréal, le groupe originaire de Portneuf sera là le 9 août pour proposer des chansons originales mais aussi des pièces empruntées au répertoire traditionnel, et revisitées à la sauce punk!

Le samedi 10 août, on peut compter sur la présence du musicien d’origine innue, Florent Vollant. Auteur, compositeur et interprète, l’artiste vient présenter son dernier album MISHTA MESHKENU, qui évoque la grande route, les proches, les rencontres et surtout un retour aux sources, tant spirituel que musical avec l’utilisation de divers instruments traditionnels du folk et du country comme le banjo, la guitare dobro ou le violon. Et juste après, direction les lointaines terres d’Afrique avec Pierre Kwenders. Auteur-compositeur-interprète afro-canadien, l’artiste propose un hip-hop métissé de multiples influences afro et moderne, et chante dans pas moins de cinq langues.

Mais aussi de la musique traditionnelle du Cap-Vert, d’Australie, de Tunisie et du Japon

Un petit arrêt au Cap-Vert, le 7 août, avec la pétillante artiste Lucibela. Originaire des îles du Barlavento, la jeune musicienne chante la musique traditionnelle capverdienne avec sa voix chaude et son énergie communicative! Le lendemain, soit le 8 août, petit détour par l’Australie avec le duo Hat Fitz & Cara. Le binôme distille un folk emprunt de roots et de gospel, porté par la voix gracieuse de la chanteuse et les instruments traditionnels comme la flûte ou la planche à laver.

Retour dans les territoires atlantiques du Canada, et plus précisément en Acadie, avec Jacobus le 10 août. Ancien membre de Radio Radio, l’artiste acadien vient présenter son deuxième album intitulé Caviar aux sonorités Hip-Hop et électro. Le même jour, rendez-vous avec l’artiste tunisien Nidhal Yahyaoui et son projet CHAOÙYA. Le musicien revisite la musique traditionnelle berbère de Tunisie et invite indubitablement au voyage.

Enfin le 11 août, le Festival propose une soirée de clôture épique avec le spectacle The Dragon and the Rising Sun présenté par The American Rogues, en association avec Nagata Shachu. Le premier est un groupe canadien-américain de rock celtique et le second est un artiste japonais reconnu pour ses performances physiquement exigeantes et énergiques du taiko, un tambour japonais. Un final qui fait la part belle aux échanges de cultures et à la communion des peuples!

Pour consulter la programmation complète, rendez-vous sur le site Festival des traditions du monde de Sherbrooke.

 


* Cet article a été rédigé en collaboration avec le Festival des traditions du monde de Sherbrooke

Événements à venir

Vos commentaires