Nouvelle Publié le

Le Nouveau Théâtre du Nouveau Monde sera pour 2022

Le Théâtre du Nouveau Monde fera peau neuve, c’est maintenant officiel. « Je suis venue ici pour dire oui! », lançait ce midi en conférence de presse la ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Langue française, Nathalie Roy, qui est allée jusqu’à parler d’un nouveau TNM.

Madame Roy s’est engagée avec son gouvernement à accorder une aide substantielle de près de 12 M pour ce théâtre phare de la dramaturgie québécoise comme d’ailleurs dans le monde. Les choix artistiques de Lorraine Pintal, depuis plus de 25 ans à la barre de la direction artistique du TNM, en ont fait une institution qui se rapproche le plus d’un théâtre national ici, comme pour l’Odéon Théâtre de l’Europe à Paris ou le National Theatre à Londres.

Au même moment, les médias recevaient un communiqué de presse de Pablo Rodriguez, ministre du Patrimoine canadien et du Multiculturalisme, confirmant officiellement à son tour un apport de 4 M provenant du Fonds du Canada pour les espaces culturels, en soutien à l’agrandissement des espaces de création et des aires d’accueil du TNM.

Le projet, frisant un budget global de 21 M, se voit ainsi accordé cette aide indispensable à laquelle le lancement récent par le TNM d’une vaste campagne de financement dans le privé, « Déployer le Nouveau Monde » aura réussi jusqu’à maintenant à amasser 1,5 M sur les 4 M attendus pour boucler le tout.
Le TNM n’a pas connu de mise à niveau importante depuis les dernières rénovations qui remontent à 20 ans. « La nouvelle est maintenant officialisée, et l’on ne peut plus revenir en arrière », disait tout sourire Lorraine Pintal qui s’est acharnée depuis un bon 10 ans à concrétiser le projet.

Ce soutien témoigne de l’importance qu’accorde nos gouvernements au dynamisme de notre culture et à la vitalité de notre institution qui est une force novatrice de l’écologie créative du Québec.

– Lorraine Pintal

Le hall du théâtre sera élargi pour faciliter les déplacements du public, des espaces pour les ateliers de costumes seront ajoutés, un débarcadère qui fait tant défaut sera créé de toutes pièces, les bureaux administratifs se verront agrandis, la salle de répétition déjà baptisée Salle Réjean-Ducharme se verra dotée d’un deuxième espace de création, les foyers au balcon et au paradis seront plus conviviaux, et la façade du théâtre, qui a mal vieilli avec son austère brique rouge industrielle, sera complètement revampée. Un concours d’architecture sera d’ailleurs mis à contribution.

« La mission du théâtre pour faire connaître les grands textes, son ouverture à la collectivité, la force de ses 10 200 abonnés dont certains le sont depuis 30 et même 40 ans, relève d’une grande famille théâtrale continuant de s’affirmer pour les amoureux du théâtre. Là, c’est un beau décollage! », renchérissait Lorraine Pintal.

Alors que la ministre de la Culture y remettait du sien en ajoutant : « Le rayonnement de la créativité québécoise passe par le talent de nos créateurs, mais aussi par la qualité de nos établissements culturels, et je suis convaincue que ce projet suscitera une grande fierté autant pour Montréal que pour tout le Québec. »

Si tout se passe comme prévu, le nouveau Théâtre du Nouveau Monde accueillera son monde dès 2022, l’année du 70e anniversaire de la fondation de la noble et prestigieuse compagnie de théâtre qui continue de nous émerveiller par le talent de nos plus grands.


* Photo en entête (avec Nathalie Roy et Lorraine Pintal) par Charles Bélisle.
Artistes
Villes
Salles

Vos commentaires