QUATUOR MOLINARI
Entrevue Publié le

Le VivierMix au Gesù | Le panorama de la variété

Le Gesù accueillera le 5 mai prochain le premier d’une série de concerts « VivierMix » présentés par le Groupe Le Vivier. Pour cette première édition, le public est convié à une soirée unique en compagnie du Quatuor Molinari, de l’Ensemble contemporain de Montréal (ECM+), d’Architek Percussion et de Gabriel Dharmoo.

Ces quatre formations issues de la scène musicale contemporaine montréalaise semble, à première vue, un « mix » hors du commun. Ils ont été sélectionnés par le comité artistique du Vivier exactement pour cette raison: présenter un panorama équilibré qui montre la diversité d’esthétiques musicales de la musique contemporaine.

Le Quatuor Molinari: Au service de la musique

Chaque artiste ou ensemble se spécialise dans une sphère contemporaine distincte. Le Quatuor Molinari, l’ensemble sans doute le plus connu du programme, ne fait pas dans le Beethoven ou le Mozart, loin de là. « Ça dépend des pièces qu’on joue. Quand on dit musique contemporaine, c’est très, très large. Nous, le Quatuor Molinari, on fait de la musique des 20e et 21e siècles », explique Olga Ranzenhofer, fondatrice de l’ensemble.

Étant donné la proximité de la période musicale, le Quatuor Molinari a la chance de pouvoir travailler étroitement avec les compositeurs, bien souvent encore vivants. Leur rôle d’interprète est alors mis directement au service des compositeurs.

Leur approche à la musique contemporaine est toutefois plus classique que ce qu’on peut parfois entendre dans le genre. Bien qu’ils peuvent ajouter des effets particuliers selon la partition jouée, le Quatuor Molinari met davantage de l’avant l’émotion. « Il y a des moments lyriques dans la musique contemporaine, poursuit Olga Ranzenhofer. On oublie ça parfois, mais par moments, c’est très expressif. »

Au menu au Gesù

Le Quatuor Molinari se produira d’abord auprès de l’ECM+, sous la direction de Véronique Lacroix, et aux côtés de trois solistes de l’Ensemble dont Antoine St-Onge qui jouera la partie virtuose de basson principal. Ils interpréteront la pièce L (pour Laurent Major). Le morceau représentera l’esprit de création de la soirée puisqu’il sera créé la semaine précédent le concert, voire durant les quelques jours avant. Puis, dans un deuxième temps, le Quatuor Molinari présentera un tout autre répertoire contemporain avec une pièce de John Zorn, Cat O’Nine Tails, mariant contemporain au rock et au jazz.

Au programme également, on retrouve Architek Percussion, « un groupe qui représente la relève au sein du Vivier, extrêmement dynamique », selon Samuel Lalande-Markon du comité artistique du Vivier. Le quatuor de percussionnistes nous présentera Horizontal and Vertical Forces II d’Anthony Tan, une pièce plutôt minimaliste alliant percussions et électronique.

Puis, ce sera le compositeur et interprète vocal Gabriel Dharmoo qui sera chargé de clore la soirée avec Brunir la voix, un extrait tiré de son spectacle Anthropologies imaginaires l’ayant transporté aux quatre coins du Canada.

La rencontre des publics

La série de concerts VivierMix a été mise sur pied pour créer un endroit rassembleur pour un public le plus large possible. Ce sera un lieu de rencontre entre les publics de scènes contemporaines différentes. « Les gens peuvent penser que c’est limité parce qu’on joue que de la musique contemporaine, mais on a autant de variété que ceux qui font seulement du baroque ou seulement de la musique classique romantique », soutient la violoniste Olga Ranzenhofer.

Samuel Lalande-Markon résume la nécessité de la série de concerts de façon similaire. « En musique contemporaine, il y a une espèce de perception comme quoi ça prend une thèse de doctorat pour comprendre ça, que c’est des pièces qui sont lourdes, des spectacles qui sont longs. Donc, on veut briser ça en montrant qu’il n’y pas qu’un genre de musique contemporaine et que ça peut être très agréable à écouter, à découvrir. »

Le spectacle propose donc quatre pièces d’une durée d’une quinzaine de minutes chacune, le temps d’un concert relativement court qui présentera une fraction du paysage varié de la scène musicale contemporaine montréalaise. Le succès de VivierMix permettra d’établir un lieu incontournable de rencontre des genres et des publics dans la métropole.

La première édition du VivierMix se tiendra le vendredi 5 mai prochain au Gesù. Les billets sont disponibles juste ici !


* Cet article a été produit en collaboration avec Le Groupe Le Vivier.

Vos commentaires