Festival de Jazz de Montréal
Nouvelle Publié le

Les 7 bijoux cachés du Festival de Jazz de Montréal 2018

Le jazz fait résonner Montréal depuis maintenant 39 ans. Du 28 juin au 7 juillet 2018, le Festival international de Jazz présentera 500 concerts, dont 150 en salles. Perdus devant aussi grande offre, besoin d’une carte pour trouver les trésors de la programmation ? Voici 7 suggestions d’artistes à découvrir.

1. Too Many Zooz
Scène TD, 5 juillet à 21 h et 23 h (gratuit)

Jouant dans le métro de New York pour arrondir leur fin de mois, les jeunes musiciens de Too Many Zooz ont conquis les usagés des transports en commun, puis le web. Leurs vidéos cumulent les millions de vues. Le trio fondateur du Brass House, mélange de jazz, de rock, d’EDM et de percussions africaines, gagnera certainement de nouveaux fans par leur enthousiasme contagieux et leur pas de danse invitant.

Consultez notre critique de leur dernier passage au FIJM, à l’Astral à l’été 2017, ainsi que notre entrevue avec la troupe.

2. Simon Denizart
L’Astral, 29 juin à 18h

Montréalais d’origine française, Simon Denizart fait de plus en plus sa marque avec son jazz mélodique empreint d’une approche néoclassique. Révélation Radio-Canada jazz 2016-2017, Simon Denizart a fait tourner bien des têtes avec son troisième album, Darkside, qui a fait très bonne impression auprès de la critique.

Le collègue Victor Perrin discutait d’ailleurs avec lui récemment. À lire par ici.

Billets en vente par ici.

 

3. Mark Guiliana Beat Music avec Bigyuki
Gesù, série Invitation TD, 2 juillet à 18 h

Le populaire batteur new-jersiais Mark Guiliana ne donne pas un, ni deux, mais trois spectacles différents dans le cadre du Festival. Le 2 juillet prochain, celui qui collabora sur l’album Black Star de David Bowie présentera Beat Music, son projet fusionnant Jazz et électro. Pour l’occasion, il sera accompagné du claviériste new-yorkais Bigyuki.

Billets en vente par ici.

4. MEGATIVE
Scène TD, 6 juillet 21 h et 23 h (Gratuit)

Nouveau projet mené des personnalités marquantes de la scène montréalaise, Megative réunit l’ancien leader de The Stills, Tim Fletcher, et le réalisateur, autrefois membre de Me, Mom & Morgentaler, Gus van Go. Maintenant établis à New York, les deux comparses se sont entourés des beatmakers Jesse Singer et Chris Soper et du vétéran du dancehall à Brooklyn Screechy Dan. Ceux qui auraient manqué l’année dernière la toute première prestation montréalaise de la formation dub punk et obscure à Mile Ex End pourront se rattraper le 6 juillet prochain.

5. Jeremy Dutcher
Gesù, série Invitation TD, 4 juillet à 18 h

Pour sa première prestation au festival, Jeremy Dutcher présentera Wolastoqiyik Lintuwakonawa, paru le 6 avril dernier. Sur ce premier album, le ténor issu de la nation Wolastoqiyik échantillonne power opéra, rythmes électros et mélodies traditionnelles wolastoq. La musique unique de Dutcher vous fera découvrir les chants de ses ancêtres grâce à des extraits des archives conservés au musée canadien de l’histoire.

6. Jessie Reyez
Scène TD, 3 juillet à 21 h 30 (gratuit)

La Torontoise de 28 ans Jessie Reyez recevait en mars dernier le prix Juno de la Découverte de l’année après avoir marqué les mélomanes avec son premier titre, Figures, en 2016. L’auteure-compositrice-interprète au R&B amalgamé de soul, de folk, d’électro aux textes intimistes mérite d’être connue et le certainement grâce à son spectacle sur la grande scène.

7. TEKE::TEKE

Scène du Monde, 30 juin à 22 h

Depuis leur premier concert en mai 2017, la formation montréalaise TEKE::TEKE s’est rapidement éloignée de l’hommage original au guitariste japonais Takeshi « Terry » Terauchi pour créer leur propre composition. Le groupe réunissant des membres de Pawa Up First, de Patrick Watson, de Boogat, et de Gypsy Kumbia Orchestra allie musique traditionnelle japonaise, shoegaze, post-rock, noise, garage et psych. La voix de Maya Kuroki vous enchantera !


L’apport de la TD dans la musique au Canada

Cet article a été produit en collaboration avec la TD, qui est le présentateur officiel de plusieurs séries et scènes du Festival International de Jazz de Montréal.

La TD s’engage depuis plus de 15 ans dans le milieu de la musique, en commanditant notamment chaque année 90 festivals (dont plusieurs festivals de jazz) et autres événements musicaux à travers le Canada (comme les prix Juno), en plus de permettre la tenue de programmes communautaires et éducatifs pour permettre à des jeunes de participer à des activités liées à la musique.

L’implication de la TD au FIJM prend également la forme de zones de repos, des casiers sécuritaires, ainsi que l’escouade TD, qui se promène partout sur le site avec des bonbons, de la crème solaire, des pansements et des mouchoirs! C’est en soi un petit bijou caché du Festival, ça aussi!

 

Événements à venir

Vos commentaires