L'homme cirque
Critique Publié le

L’Homme Cirque à la TOHU | Quand humour et poésie se fusionnent au cirque

David Dimitri nous présente son Homme Cirque, entre humour et poésie, et donne à son public l’occasion de profiter d’un spectacle qui sort des sentiers du cirque contemporain.

Sur la pelouse de la TOHU, le chapiteau de David Dimitri est dressé. Le ton est posé : ce fameux « Homme Cirque » est polyvalent au point d’emporter avec lui (et de construire!) sa propre salle de spectacle! À l’intérieur, quelques gradins rudimentaires, une toute petite scène centrale encombrée d’objets étranges : entre cheval d’arçon avec crinière et queue, fil tendu, accordéon et trompettes, l’artiste n’est même pas encore là qu’on ne sait déjà plus où donner de la tête! Le public est au moins aussi diversifié que le contenu qu’il a sous les yeux : familles, adolescents et couples sont venus voir ce mystérieux artiste.

Et le voilà qui arrive simplement sur scène. Il s’occupe plus ou moins discrètement de la musique et des lumières, en véritable « homme à tout faire », et l’on comprend d’autant mieux le titre de son spectacle. Acrobate, musicien, funambule, David Dimitri passe d’un art à l’autre pendant une heure et enchaîne les mimes comiques et les adresses au public. Les transitions ne sont pas toujours très bien menées, mais c’est principalement dû à l’absence de machinistes ou régisseurs pour l’aider.

Plus drôle qu’impressionnant, l’Homme Cirque est un délicieux retour dans les spectacles de notre enfance. À l’intérieur de ce petit chapiteau où chaque spectateur est à moins de trois mètres de l’artiste, on se retrouve plongé dans l’atmosphère du cirque artisanal, loin du grandiose et plus proche de l’humain.

Si on peut regretter l’absence de plus de spectaculaire, les acrobaties et taquineries de David Dimitri sont toujours le fruit d’une connivence avec son public, plus que d’un désir de montrer de quoi il est réellement capable. En témoigne la superbe fin dont il nous gratifie, à la fois impressionnante et très poétique. Après le spectacle, l’artiste reviendra quelques minutes saluer son public et rencontrer les enfants (très impressionnés) avant de rejoindre son univers – à moins qu’il ne soit simplement parti dans sa loge.

L’Homme Cirque est en représentation à La TOHU jusqu’au 2 octobre. Si vous avez des enfants, emmenez-les, ils ne s’ennuieront pas!

Artistes
Villes
Salles

Vos commentaires