Lil Peep
Critique Publié le

Lil Peep au Théâtre Fairmount | Anesthésier ses émotions

Une foule à l’image de l’éclectisme de Lil Peep était au rendez-vous pour un des rares concerts all ages au Théâtre Fairmount, saupoudrant la soirée d’une ambiance virevoltante et d’un lot de défonce.

Après l’entrée d’une foule à la fois homogène, mais bien diverse côté âge, le Californien Horsehead a entonné les premières notes de la soirée. Faisant partie du même collectif que Lil Peep, Gothboiclique, le rappeur avait déjà collaboré avec ce dernier pour le morceau Girls.

Les ongles vernis et la chevelure satinée, Horsehead était bien connu par le public qui entonnait sans gêne ses morceaux au ton trap-emo-mélodique. J’avais personnellement peu d’attentes envers les compétences vocales des artistes côté performance, mais je peux garantir que j’ai été très agréablement et grandement surprise.

Après une première partie bien assurée, il était temps pour la foule de se déchaîner un peu avec des mushpits plus ou moins fonctionnels dans une salle à la disposition de celle du Théâtre Fairmount. Les affiches de Deathnote et de Soul Eater Not! placardées au mur reflétaient on ne peut mieux l’esthétique colorée et parfois enfantine de Lil Peep, qui s’est fait attendre juste assez longtemps.

Sous un tonnerre d’applaudissements, des cris aiguës et une marée de cellulaires en l’air, le chanteur et rappeur new-yorkais a fait son apparition avec son esthétique facilement reconnaissable et bien particulière ; tatouages au visage et cheveux mi-rose mi-noirs.

Lil Peep connaît une carrière faste avec une ascension rapide, entre autres grâce à Instagram et à l’excentricité de son style dont il est difficile de ne pas parler. Il a commencé la soirée avec Hellboy, titre phare de son plus récent projet du même nom.

Peu de communication a été établie avec le public, ce qui à certaines occasions peut causer un malaise ou une sorte de distanciation entre l’artiste et ceux qui l’écoutent. Le rappeur semble toutefois avoir cette aptitude à parler à son public uniquement à travers ses chansons, sa gestuelle et sa performance. En soi, cela constitue un atout intéressant et donne une soirée différente des autres où les artistes demanderaient au public de taper des mains ou répéter les paroles de telle ou telle chanson, par exemple.

Le concert a été court, moins d’une heure, mais un large répertoire a été couvert. Encore une fois, les capacités vocales du chanteur, Lil Peep cette fois, ont eu le don de nous surprendre. Il arbore une voix claire et une sorte d’assurance pleine de gêne qui charme et convainc aisément. Parti sans révérence, il aura laissé quelques fans sur leur faim, omettant le classique et si respecté rappel.

 

Grille de chansons

  1. Hellboy
  2. Drive By
  3. Girls
  4. Witchblades
  5. Beamerboy
  6. Nineteen
  7. The Way I See Things
  8. Star Shopping
  9. Veins
  10. Praying To The Sky
  11. Blow My Brains Out
  12. Lil Jeep
  13. Driveway
  14. Five Degrees
  15. Cry Baby

Événements à venir

Vos commentaires