M pour Mtl (festival)
Nouvelle Publié le

M pour Montréal 2018 | 5 artistes locaux à surveiller de près cette année

Avec plus de 100 artistes locaux et internationaux répartis dans plusieurs salles de la métropole, M pour Montréal est chaque automne LE rendez-vous de l’industrie et des fans de musique. Vitrine exceptionnelle, le festival programme de nombreux artistes émergents au potentiel certain et pour sa 13e édition, il ne déroge pas à la règle. À cette occasion, notre collaborateur Victor Perrin se mue en dénicheur de talents pour les délégués internationaux en proposant une palette de cinq artistes locaux à découvrir sur scène!

 

Zach Zoya
15 novembre à 21h au Club Soda (avec Fouki et Rowjay)

Il n’a que 20 ans mais Zach Zoya cartonne depuis quelques mois grâce à son aplomb découvert sur quelques démos et son récent EP Misstape avec High Klassified. Se construisant une solide réputation dans le milieu du hip hop québécois anglophone, le natif de Rouyn-Noranda bouscule les lignes avec une rapidité déconcertante et se présente aujourd’hui comme l’un des plus beaux potentiels d’exportation derrière ses productions contemporaines qui effleurent le Trap d’un Travis Scott par exemple. Éblouissant dans sa ville d’origine au dernier FME, le Québécois bousculera inévitablement le Club Soda le 15 novembre en compagnie de Rowjay et FouKi, rappeur montréalais que l’on ne présente désormais plus.

Helena Deland
16 novembre à 22h au Théâtre Fairmount (avec Tess Roby et Ouri)

Si parfaite avant Gabrielle Shonk au dernier Festif! de Baie-St-Paul, Helena Deland est une femme à la fois délicate et affirmée qui commence sérieusement à se faire un nom. Ses créations respirent tendrement tandis que sa voix, sur scène, transporte le spectateur par sa justesse. Elle présentera le 16 novembre prochain les pièces provenant de son récent projet en quatre volumes de Altogether Unaccompanied qui faisait suite à son excellent premier EP Drawing Room en 2016.

Helena Deland partagera la scène du Théâtre Fairmount notamment avec Tess Roby, une artiste talentueuse à mentionner. Chanteuse à la voix sobre, elle offre une apaisante électro-pop sur son album Beacon sorti au printemps dernier. Un talent brut au style proche de la tête d’affiche à ne pas oublier sous les radars!

Foreign Diplomats
16 novembre à 22h au O Patro Vys (avec Krief, Hey Major et Theodore)

Originaire des Laurentides, Foreign Diplomats dévoilent depuis 2013 déjà une musique entrainante qui oscille entre pop dansante et rock alternatif. C’est surtout depuis la sortie du remarqué Princess Flash en 2015 que le groupe se fait connaître davantage sur la scène indie. Derrière la voix du solide chanteur Élie Raymond, les musiciens présenteront notamment leur dernier titre Tender Night qui augure un nouvel album réjouissant, une belle carte à jouer aussi pour une tournée d’envergure hors des frontières québécoises.

À noter que pour leur spectacle énergique prévu le 16 novembre, l’auteur-compositeur-interprète Krief partagera également la scène du O Patro Vys comme ce fût le cas lors du 50e anniversaire du Café Campus. Une mention inévitable pour l’ancien guitariste de The Dears et ses sonorités profondes qui fût découvertes à travers ses albums, et en particulier le sublime Automanic (2016). Il présentera probablement des pièces de son prochain album prévu cet hiver.

TEKE::TEKE
16 novembre à 22h20 à la Sala Rossa (avec Black Legary, Fet.Nat et Yoo Doo Right)

Depuis leurs prestations remarquées lors de festivals estivaux (Jazz, FEQ, FME), TEKE::TEKE s’affirme toujours plus grâce à leur musique psychédélique mêlant rock progressif, surf et musique traditionnelle japonaise. Partant d’un hommage au légendaire guitariste japonais Tekeshi Terauchi, un vrai groupe s’est finalement formé autour d’artistes provenant de diverses formations (Boogat, Patrick Watson, …). En plus de proposer une expérience unique sur la scène musicale québécoise, les sept musiciens maîtrisent totalement leur sujet à chacune de leurs représentations scéniques. S’appuyant sur un orchestre conséquent et talentueux, la charismatique Maya Kuroki peut librement déployer sa douce voix sur ces titres originaux. À découvrir le 16 novembre à la Sala Rossa en compagnie de Black Legary (projet parallèle de certains membres de The Barr Brothers et Patrick Watson), l’excellente formation expérimentale outaouaise Fet.Nat. et Yoo Doo Right.

Elliot Maginot
17 novembre à 21h au Théâtre Fairmount (avec Hein Cooper et invités)

Avec subtilité, Elliot Maginot écrit des pièces touchantes entre folk et pop onirique, de fines sonorités découvertes il y a ainsi quelques années sur son surprenant premier essai Young/Old/Everything.in.Between. S’il manque encore aujourd’hui d’une forte visibilité malgré des prestations remarquées en festival et à travers le monde, nul doute qu’après la parution récente de Comrades, l’homme à la longue chevelure brune s’ouvrira davantage de portes. L’album est une belle production et ses douces sonorités aux arrangements colorés font inévitablement transporter l’auditeur. Ce sera probablement le cas en concert, à découvrir le 17 novembre au Théatre Fairmount en compagnie de l’Australien Hein Cooper.


* Cet article a été produit en collaboration avec Avalanche Productions.

Événements à venir

Vos commentaires