Men I Trust
Critique Publié le

Men I Trust au Divan Orange | Une main de velours dans un gant de velours

C’est bercée par la douceur des pièces de Men I Trust (et un peu, peut-être, par l’ivresse) que la foule tanguait ce vendredi soir au Divan Orange. Et le fait qu’un groupe soit capable de contrôler une salle sold-out par la douceur, ça nous a impressionné.

Impressionné parce qu’on sait à quel point il est difficile de contenir une foule au Divan Orange et de la garder captive pour un si long moment (on a vu notre quota de groupes qui s’y sont malheureusement fait enterrer par les bruits de babyfoot et de conversations de monde chaudaille).

Mais Men I Trust ont réussi à instaurer un relatif silence et à prendre toute la place qu’ils voulaient, à grands coups de synthé mielleux, de voix sensuelle et de runs de basse impeccables.

Entre autres celle qui mène la pièce Lauren, qui est une des basses les plus irrésistibles de la mémoire récente de la scène montréalaise.

D’ailleurs, dès les premières notes de cette chanson, les têtes qui n’étaient pas déjà tournées vers la scène se sont toutes virées à l’unisson. Sur ces têtes on pouvait reconnaître l’expression faciale de quelqu’un qui se dit « C’est quoi cette toune-là ça me prend ça dans ma vie oh my God. »

Cette fameuse face-là.

 

Première partie : Toddler

La première partie, Toddler, a aussi fait bonne impression, quoi que le groupe était quand même équipé de compositions moins abouties. Ils ont joué des pièces de leur album Girls on My Mind. Un album que le groupe présente de la meilleure façon possible :

« Recorded last spring in a minivan while suffering from a bad case of heartbreak with two keyboards bought on Ebay, an electric guitar bought at a pawnshop and an assortment of found objects as percussion.»

Sérieux on ne saurait pas comment mieux décrire leur son. Alors écoutez par vous-mêmes :

BONUS !

Comparaisons de choses aussi douces que la voix d’Emma, chanteuse de Men I Trust :

  • Se faire enlacer par un être entièrement fait de satin
  • Flatter le chien qui a gagné le prix du pelage le plus soyeux au monde 3 ans de suite
  • Prendre un bain d’huile d’olive
  • Se faire jouer dans les cheveux par un orgasme
  • Une main de velours dans un gant de velours

 

 

Artistes
,
Villes
Salles

Vos commentaires