NAV
Critique Publié le

NAV au MTELUS | Simple mais pas simpliste

Rappeur et producteur canadien originaire de Toronto, NEV contribue grandement au monde du hip-hop depuis quelques années. Il était de passage mardi soir au MTELUS dans le cadre de sa tournée le « Bad Habits Tour », du nom de son deuxième album paru cette année.

 


 

NAV, de son vrai nom Navraj Singh Goraya, débute dans la musique en collaborant discrètement avec Drake lors de la production du single Back To Back, puis commence petit à petit son propre voyage musical avec, entre autres, le titre Take Me Simple qui connaît un énorme succès. Par la suite, les choses s’enchaînent plutôt rapidement puisque le Torontois signe avec le label canadien XO, co-fondé par le chanteur The Weeknd, ainsi qu’avec la compagnie de disques américaine Republic Records. De plus, il collabore avec les plus grands artistes du moment tels que, Lil Uzi Vert, Future, Meek Mill, Tory Lanez, Metro Boomin et plusieurs autres.

Une première partie sombre, décalée et festive

Le rappeur canadien Killy a assuré la première partie du concert de NAV pour le Bad Habits Tour. C’est dans un univers plutôt sombre, décalé et mélodique dans lequel on se retrouve à travers ses chansons, mais aussi en concert. Il interprète plusieurs titres, avec entre autres ses chansons virales, Killamonjaro et No Sad No bad. Il faut le dire, Killy sait comment mettre le feu dans la salle. Au bout de quelques chansons, il descend de la scène et rejoint le public pour finalement se jeter dans la foule pour tenter un « body surfing » et ainsi se laisser porter les fans.

Simple, mais pas simpliste

NAV entre finalement sur scène et démarre la soirée avec To My Grave, également le titre d’ouverture de son dernier album. S’en suivent les hits Know Me et Wanted You paru en 2018 sur son premier album Reckless, mais aussi Up et Beibs In The Trap issu d’une collaboration avec Travis Scott en 2016. Les pauses sont très courtes, voire inexistantes, entre chaque titre, ce qui n’est pas pour déplaire à la foule qui scandait chacune des paroles.

Le spectacle avait un concept très simple, pas de grands écrans, ou de mise en scène superficiel, juste NAV, son DJ, et le public, dans une salle aussi intimiste que le MTELUS.

Les fans, composés majoritairement d’adolescents ainsi que de jeunes adultes, ne semblaient d’ailleurs pas avoir besoin de plus pour se mettre dans l’ambiance. Le rappeur avait l’air confortable sur scène et a su faire bondir la foule tout au long de son set. Le sol tremblait au son de la musique et des jeunes qui sautaient un peu partout en bougeant leur tête. Une sorte de vague humaine se formait, sillonnant un peu toute la salle.

Le public était particulièrement enjoué, quand le Torontois s’est mis a chanté Call Me, Myself, ainsi que Champion, le méga hit en collaboration avec Travis Scott, de son précédent album Reckless. Il demande à plusieurs reprises aux fans s’ils en veulent encore, et leur demande de lui faire des propositions pour les dernières chansons. Bien évidement, le public s’est empressé de réclamer presque unanimement, Price On My Head et Tap, ses plus grands succès.

 

Liste des chansons

  1. To My Grave
  2. Know Me
  3. Snap
  4. Wanted You
  5. Up
  6. Beibs In The Trap
  7. Did You See NAV?
  8. HIT
  9. Call me
  10. Time Piece
  11. Called It
  12. Champion
  13. Myself
  14. Taking Chances
  15. Habits
  16. Price On My Head
  17. Tap

Vos commentaires