Nick Murphy (anciennement Chet Faker)
Entrevue Publié le

Nick Murphy (alias Chet Faker) à Montréal | Un artiste en plein renouveau

Après une longue tournée pour son premier album Built on Glass, Chet Faker se sentait un peu déconnecté de sa musique. Les mêmes pièces jouées à répétition ne résonnaient plus de la même façon et l’intérêt se perdait. Avec la transformation qui s’est opérée pour lui depuis la sortie de Fear Less sous son vrai nom en septembre 2016, l’artiste voit sa nouvelle tournée d’un bon oeil. Sa plus grande motivation: la nouvelle musique qu’il peut maintenant déployer sur scène. Sors-tu.ca a discuté au téléphone avec l’artiste, quelques jours avant ses deux spectacles au MTELUS vendredi et samedi soir.

À vrai dire, la tournée pour soutenir Built on Glass n’avait pas toujours été facile pour Nick Murphy à plusieurs niveaux. En plus de cette déconnexion envers sa musique, le fait d’être le plus souvent seul sur scène avec un arrangement plutôt limité finissait par l’enfermer dans un certain carcan. Cette peine à sortir de cette structure rigide sur scène et le côté plutôt artificiel de la vie de tournée ont fait de cette dernière une expérience parfois éprouvante pour l’artiste.

Pour faciliter l’expérience cette fois, les nouveaux spectacles entamés depuis sa renaissance lui permettent enfin plus d’improvisation, une liberté qu’il ne s’était pas permis avant. La présence de nombreux instruments sur scène et de ses musiciens l’aide d’ailleurs à se dévoiler autrement devant ses fans. Touche-à-tout et maintenant capable de le montrer pleinement sur scène, Nick Murphy est prêt à montrer ses différentes facettes grâce à l’aboutissement de son expérience scénique et musicale.

nick-murphy-01

Un renouveau musical

L’annonce du passage de Chet Faker à Nick Murphy en a sûrement surpris plus d’un en septembre 2016. Pourtant, c’était devenu un passage obligé pour l’artiste qui sentait ne plus avoir besoin de cet alter ego, au contraire. Cependant, la transition n’avait pas été pleinement pensée. « Je n’étais pas vraiment préparé à faire cette annonce et je trouve encore difficile d’expliquer ce besoin de reprendre mon nom », nous confie-t-il.

Pourtant, depuis l’affirmation de son identité musicale en tant que Nick Murphy, le plaisir de la musique est revenu chez le musicien. « J’ai l’impression que je pense moins à la musique alors je l’apprécie davantage. » Ses sources d’inspiration ont également éclaté, l’expérience qu’il a accumulée se fait sentir de jour en jour, bref, Nick Murphy est en pleine possession de ses moyens et cette renaissance l’amène vers une nouvelle liberté créatrice.

Bien sûr, il ne regrette en rien son projet en tant que Chet Faker. C’est à travers ce premier personnage qu’il a acquis son expérience et en a appris davantage sur lui-même. On ne peut pas non plus nier que c’est à travers Chet Faker qu’il a pu devenir l’artiste qu’il est maintenant.

Un album en préparation

« J’ai environ 19 chansons d’écrites, mais je ne sais pas encore quoi en faire! », nous lance Nick Murphy au téléphone. Après la parution de son EP Missing Link en mai, la prochaine étape reste la conception de son deuxième album en carrière. Habitué à travailler seul pour ses projets passés, il fait cette fois-ci l’ajout d’une aide extérieure en la personne de Dave Harrington.

De passer d’un travail solitaire à un travail d’équipe n’a tout de même pas été aussi facile que prévu. Malgré tout, cette transition a été très stimulante pour Murphy, tout en amenant son lot de difficulté.  Stimulante, car cela continue à l’amener à explorer de nouvelles avenues, mais difficile lorsque vient le temps de transmettre une idée qu’il a en tête et la concrétiser à plusieurs.

Même si un peu d’aide n’est jamais de trop, reste que Nick Murphy garde la main mise sur l’écriture de sa musique et signera de son nom toutes les prochaines pièces à venir. Built on Glass avait été un album charnière traitant d’une période particulière de sa vie, « comme une photo dans le temps », nous décrit-il si bien. Ce nouvel album sera certainement une incursion dans l’univers de ce nouveau Chet Faker, ou devrait-on dire, dans cette nouvelle période qui est celle de Nick Murphy.

* Nick Murphy est en spectacle le 22 et 23 septembre prochain au MTELUS à Montréal, avec Charlotte Cardin en première partie. Billets par ici

Artistes
Villes
Salles

Vos commentaires