Pierre Lapointe
Critique Publié le

Notre semaine locale : De Philippe Brach aux Soeurs Boulay en passant par Patrick Watson et Pierre Lapointe

Grosse semaine pour les artistes d’ici, alors que Philippe Brach donnait un dernier show avant longtemps, que Les Soeurs Boulay effectuaient leur première montréalaise, et que Patrick Watson, Pierre Lapointe et Ariel et les Va-nu-pieds lançaient des nouveaux albums.

Lundi : Brach et son show « raté »

Philippe Brach avait promis un « show chié », et c’est effectivement ce à quoi on a eu droit. Prévu au Club Soda, on apprenait sur place que l’artiste « n’avait pas payé ce qu’il devait » à la salle et que le spectacle était déplacé aux Foufs. Ce n’était là qu’un premier « ratage » pour cette soirée qui allait effectivement « chier »… de la meilleure des façons!

Consultez notre critique de la soirée

* Photo par Le Petit Russe.

Mardi : Deux lancements

Double dose de lancements d’albums le mardi, alors que la formation Ariel et les Va-nu-pieds lançait son deuxième disque intitulé À Montréal au Cabaret Lion d’or, dans une ambiance pour le moins festive. Belle découverte pour ceux qui apprécient la musique bigarrée, au carrefour de la pop, du rock, du funk, du reggae et du ska.

Quelques photos en vrac :


 

Peu après, rendez-vous du côté du Club Soda, où Pierre Lapointe présentait intégralement le contenu de son nouvel album, Pour déjouer l’ennui. « Est-ce que certains d’entre vous étaient présents aux shows avec Les Beaux Sans-coeurs? Eh bien, celui-ci, c’est exactement l’inverse… »

Pour déjouer l’ennui est effectivement une collection de chansons paisibles et délicates, douces comme la soie, presque suaves. L’habillage musical est très axé sur les guitares acoustiques de Joseph Marchand et Vincent Legault, ainsi que la contrebasse de Philippe Brault. José Major effleure à peine la caisse claire avec ses ballets, alors qu’Albin de la Simone dépose avec délicatesse les doigts sur le clavier.

Les chansons, proposées dans l’ordre du disque au Club Soda, proviennent de toute sorte de collaborations. Une chanson a été co-écrite avec Hubert Lenoir et Julien Chiasson, Daniel Bélanger a écrit la musique pour une autre, Philippe B signe Vendredi 13 qui est peut-être la meilleure pièce du disque, et Albin de la Simone y met également du sien… et ça donne pourtant un album d’une cohérence exemplaire, qui « fait beaucoup de bien » à son chanteur apparemment. On sent que l’exercice a eu un effet réparateur.

Pierre Lapointe nous apprend en toute fin de prestation qu’il sera de retour à Montréal pour un spectacle plus complet les 25, 26 et 29 février 2020, à l’Usine C. Intrigant.

* Pierre Lapointe et Albin de la Simone. Photo par Marc-André Mongrain.

Mercredi : Jean-Michel Blais vient nous voir

Grande visite aux bureaux de Sors-tu.ca : peu avant de s’envoler vers l’Europe pour des concerts, le pianiste Jean-Michel Blais venait discuter de la trame sonore du film Matthias et Maxime de Xavier Dolan, sur laquelle on retrouve quelques pièces inédites de Blais.

Dans son cas, il faudra attendre le 15 janvier 2020 pour le revoir en spectacle à Montréal (au Théâtre Maisonneuve de la Place des Arts).

Fascinante discussion avec le collègue Philippe Granger à lire par ici.

* Photo par Marc-André Mongrain.

Jeudi : Les Soeurs Boulay gagnent le coeur de pierre de La Bonnefemme

Marie-Ève Saucier allait un peu à reculons à la première montréalaise des Soeurs Boulay, jeudi soir au Club Soda. Sa petite fille Livia qui, du haut de ses 7 ans, est la plus fan du duo mère-fille. Mais ça a pris à peine deux chansons pour convaincre La Bonnefemme que les Soeurs sont awesome!

Consultez son compte-rendu par ici!

* Photo par Jesse Di Meo.

Vendredi : Du nouveau Patrick Watson et des nouvelles d’Harmonium!

Après une aussi grosse semaine, on peut se permettre un vendredi soir sans sortir. Surtout que le nouveau Patrick Watson, album intitulé Wave, est sorti et qu’il y a de quoi de bon à écouter chez soi!

Notre collègue Roxane Labonté a rencontré Watson dans son studio. Consultez son entrevue par ici.

Ah oui… et il y a aussi notre collaborateur Hugues Brisson qui a rencontré les membres de Harmonium, qui proposaient une discussion ouverte avec les médias vendredi après-midi, pour dévoiler les détails du nouveau projet Harmonium XLV. Par ici les nouvelles au sujet de Harmonium!

Événements à venir

Vos commentaires