Open Trois-Rivières
Nouvelle Publié le

#Sorsdetazone | Open Trois-Rivières : L’art de vivre dans un quartier d’innovation

Choisir un milieu de vie avant un milieu de travail… Est-ce possible? Exit les parcs industriels moroses et les longues distances à parcourir, on veut non seulement avoir un cadre de travail agréable, mais aussi un milieu de vie dynamique et stimulant. L’accès facile aux commerces et aux endroits pour sortir est également un aspect non négligeable. Open Trois-Rivières, le quartier d’innovation du centre-ville, constitue un choix judicieux pour les jeunes entreprises et les travailleurs allumés recherchant un milieu de vie collaboratif.


 

Un quartier de… quoi?

Tout d’abord, qu’est-ce qu’un quartier d’innovation? Pour ceux qui ne le sauraient pas, il s’agit d’un lieu urbain qui prend autant en considération la façon dont nous travaillons, que celle dont nous vivons. C’est également un écosystème qui relie plusieurs éléments: des entreprises, institutions et organisations innovantes et créatives (dont beaucoup oeuvrent dans la haute technologie), ainsi que des bâtiments, des espaces ouverts et partagés, et d’autres infrastructures qui favorisent la collaboration et l’échange. C’est aussi un endroit délimité qui a un aspect de réseautage important, afin de permettre la génération et le partage d’idées. En gros, c’est un quartier axé sur les liens entre les gens. On peut avancer que c’est un style de vie qui permet de conjuguer à merveille travail et loisirs, deux aspects qui peuvent être détachés.

/natifs (agence web), photo par Étienne Boisvert

Open Trois-Rivières, un district entrepreneurial innovant

Fondé en juin l’année passée, ce quartier d’innovation situé à Trois-Rivières navigue à travers plusieurs missions en même temps: entrepreneuriat, formation, recherche, et développement économique, culturel et social. Animé par l’équipe d’Innovation et Développement économique Trois-Rivières (IDE), les lieux accueillants et conviviaux sont constitués de 50 entreprises, 10 000 travailleurs et 7 000 résidents.

Stereo (agence web), photo par Étienne Boisvert

Décontracté et stimulant

L’Open Trois-Rivières propose l’animation de différents événements afin de réunir les gens, comme des soirées Café et coding au Caféier, ou encore des 5 à 7 Après-Job décontractés pour «délousser la cravate». Des conférences, ou des Dîners BLT (Bouffe/Learn/Trippe) ont aussi lieu. Par ailleurs, l’Open Quartier Général, local officiel de l’organisation, ouvrira officiellement ses portes le 27 novembre. C’est à suivre!

Bureaux de 3R Coworking, photo par Étienne Boisvert

Une aura rassembleuse

On peut tirer avantage d’un quartier dédié au mieux-être non seulement des entreprises, mais aussi des gens. Dans ces lieux qui mettent l’accent sur la communauté et font ressentir un fort sentiment d’appartenance, on peut profiter des aspects tant culturels que pratiques. Au cœur du centre-ville de Trois-Rivières, à l’intérieur d’environ un kilomètre de rayon de marche de l’Open Trois-Rivières, se trouvent des perles pour décompresser, comprenant cafés, bars, restaurants, boutiques et services à proximité.

Parce que la vie continue bel et bien après le travail, on peut entre autres se retrouver à La Microbrasserie Le Temps d’une Pinte, une coop de travailleurs rassemblant brasseurs, torréfacteurs et bistronomes. Cet endroit brasse d’ailleurs l’Opener, bière emblématique du district. L’Épi Buvette de quartier, quant à elle, propose une ambiance chaleureuse et sophistiquée, offrant une cuisine locavore. Cet endroit organise parfois des brunchs, invite des chefs et crée des événements thématiques. Par exemple, l’an passé a eu lieu une soirée «Emotion is not dead», un souper où on pouvait entendre de la musique emo, et se faire maquiller et coiffer dans le style!

L’Épi Buvette de quartier, photo par Étienne Boisvert

Par ailleurs, si on est de type «café», on peut aller faire un tour au Caféier (situé sur la rue Saint-Antoine, avec vue imprenable sur le fleuve), ou encore au Marché Notre-Dame, une épicerie de quartier qui comprend un espace bouffe/café inspirant. La Coop le 507, de son côté, est intrigante: il s’agit d’une boutique de produits locaux incluant un café, un espace de travail partagé et même un salon de coiffure.

Marché Notre-Dame, photo par Étienne Boisvert

Verdir le centre-ville

Le Carré de la Fosse, un espace public un peu à l’image du Village au Pied-du-Courant à Montréal, a été aménagé il y a quelques mois. Ce premier espace public collaboratif trifluvien propose des activités éphémères et des événements. On peut y trouver des aires de jeux (avis aux amateurs de pétanque!), du mobilier urbain et des espaces repas. Le Carré de la Fosse met également de l’avant des œuvres d’art. De plus, les jardins communautaires et l’agriculture urbaine permettent de verdir le centre-ville. Le houblon y est notamment cultivé pour une brasserie artisanale locale.

Le Carré de la fosse, photo par Étienne Boisvert

Parmi les autres activités à faire dans le quadrilatère, on peut se promener tout près du fleuve. L’aire de promenade du parc portuaire permet d’observer de loin l’un des emblèmes de Trois-Rivières, le pont Laviolette. On peut aussi se cultiver dans plusieurs musées, dont le Musée POP, qui comprend maintenant la Vieille Prison de Trois-Rivières dans son complexe. Les visites guidées (dont certaines sont données par des ex-détenus) risquent d’en troubler quelques-uns! Il est aussi possible de connaître la prison sous un angle plus ludique, avec un jeu d’évasion et des activités de team building. 

Une multitude de bâtiments ayant une valeur patrimoniale ouvrent aussi leurs portes, comme le Manoir de Tonnancour (qui abrite en ses murs la Galerie d’art du Parc), et le Manoir Boucher de Niverville, entre autres. Finalement, la salle J.-Antonio-Thompson, située sur la rue des Forges et dotée d’un magnifique cachet, est l’hôte de nombreux spectacles par année. Nul besoin d’aller ailleurs!

Rien à envier aux autres villes

Somme toute, on réalise qu’il y a moyen d’enrichir ses journées et d’avoir un bel équilibre travail/loisirs, en voyant tout ce qui est possible dans ce quartier bien spécial de Trois-Rivières.


* Cet article a été rédigé en collaboration avec Open Trois-Rivières

Vos commentaires