Osheaga
Nouvelle Publié le

Osheaga 2019 | 13 découvertes qui méritent que vous arriviez tôt

Comme à chaque année, Osheaga procure des moments inoubliables aux festivaliers avec la venue de grands noms. Cette année, le festival, qui se tient du 2 au 4 août au Parc Jean-Drapeau, ne déroge pas à la règle en invitant les renommés Childish Gambino, The Lumineers, The Chemicals Brothers ou encore Tame Impala. Si ces artistes et groupes se produisent généralement en soirée, Osheaga propose aussi une belle série de découvertes à faire en journée. Pour cette raison (et pour éviter de revenir dans 3 ans en se disant « Oh non, il était à Osheaga! »), Marc-André Mongrain, Victor Perrin et Wiam Dahbi vous proposent 13 artistes locaux et internationaux à voir d’urgence durant les trois journées. À vos calendriers!

Naya Ali
Vendredi 2 août à 13h40 – Scène verte Banque Nationale

Nouvellement signée chez Coyote Records, Naya Ali est la première rappeuse solo montréalaise à fouler la scène d’Osheaga. Celle qui a fait paraître son EP, Higher Self, à la fin de l’année 2018 avait déjà beaucoup fait jaser le public, notamment avec son hit Ra Ra. De plus, l’artiste d’origine éthiopienne a marqué son retour en beauté le mois dernier avec la sortie de son single Get It Right, un des plus beaux titres de la jeune femme avec une mélodie accrocheuse et des rimes percutantes.

– Wiam Dahbi

Denzel Curry
Vendredi 2 août à 15h50 – Scène de la rivière Bell Alt Télé

Originaire de Carol City, en Floride, Denzel Curry a récemment émergé comme l’un des jeunes talents les plus dynamiques, et se crée une place parmi les meilleurs rappeurs de cette génération. Contrairement à d’autres artistes, Denzel intègre mieux le passé du hip-hop au présent, avec des influence de 2Pac, de DMX et d’autres MC que certains jeunes rappeurs laissent de côté. Curry ne cesse d’impressionner son public depuis son dernier album ZUU, mais surtout grâce à son disque à succès TA13OO en 2018, un album qui combine divers flux, genres, contenus lyriques et production grâce. La division en trois actes sur l’album a permis de créer un projet global époustouflant. Si vous êtes un grand fan de rap, vous ne voudrez pas rater ce show!

– Wiam Dahbi

TEKE::TEKE
Vendredi 2 août à 15h45 – Scène des Arbres Perrier

En connaissez-vous beaucoup des groupes d’ici (ou d’ailleurs, rendu là) qui exploitent le son eleki (le rock surf des années 1970 à la sauce japonaise) et l’agence au post-rock et au shoegaze?  C’est pourtant l’approche pour le moins unique de TEKE::TEKE, qui était au départ un projet hommage au légendaire guitariste japonais Takeshi « Terry » Terauchi.

TEKE::TEKE compte sur l’apport de musiciens talentueux et chevronnés, notamment les guitaristes Hidetaka Yoneyama et Serge Nakauchi Pelletier (qui avait fait sa marque depuis plus de 10 ans avec le groupe Pawa Up First), ainsi que de la chanteuse Maya Kuroki.

Vintage, original, inspiré, TEKE::TEKE est l’un des projets les plus singuliers à voir à Osheaga cette année.

– Marc-André Mongrain

Sharon Van Etten
Vendredi 2 août à 15h45 – Scène de la Vallée Honda

Sharon Van Etten est une artiste américaine charismatique qui distille un folk-rock des plus fascinants. Après la sortie de l’excellent Are We There en 2014, la multi-instrumentiste de 38 ans a exploré – avec succès – le monde du 7eme art en jouant dans la série Netflix The OA, en plus d’avoir entrepris des études en psychologie et connu les joies de la maternité. Et tout cela ne l’a pas empêché de revenir, cinq ans plus tard, avec un nouveau disque captivant, Remind Me Tomorrow, à découvrir sur scène le premier jour d’Osheaga.

– Victor Perrin

VOIR NOS SUGGESTIONS DES DEUX AUTRES JOURNÉES PAR ICI :

Vos commentaires