Patsy Gallant
Critique Publié le

Patsy : Pas juste reine du disco, la Patsy Gallant!

Dimanche soir dernier au Théâtre Outremont, Patsy Gallant, celle qu’on a surnommée « La reine du Disco » dans les années 1970, nous présentait un documentaire très touchant et authentique sur sa vie et ses 65 ans de carrière. Je pensais que j’allais assister à une soirée «kitsch» et que je serais le seul trentenaire dans la salle, mais je m’étais trompé. Des gens, de tous les âges et d’un peu partout, ont répondu à l’appel et sont venus découvrir ou se remémorer le passé de cette chanteuse surprenante.

Rappelons-nous que Patsy Galllant a eu une énorme carrière tant ici qu’à l’international. Son succès From N.Y. to L.A. a été, entre autres, # 1 en Afrique du Sud et en Australie. Sa chanson Sugar Daddy est montée au top des palmarès. Elle a aussi chanté huit ans dans le rôle de Stella Spotlight dans Starmania à Paris, soit plus de 1000 représentations. Elle a été animatrice d’un talk-show au Canada anglais pendant plusieurs années : The Patsy Gallant Show. Elle cumule 65 ans de carrière et ça continue.

Le documentaire Patsy, réalisé par Robbie Hart et scénarisé par Jeffrey Blatt, est captivant. On apprend qu’elle a commencé à chanter à l’âge de quatre ans et qu’elle a fait un tour de chant sur la même scène qu’Édith Piaf, chanteuse qu’elle a longtemps interprétée sur les planches. On sent son authenticité et son amour pour la voix humaine : on est loin des musicographies traditionnelles. On fait aussi connaissance avec son fils Jason Remington Ford avec qui elle a une connexion complexe et une relation intense.

À 68 ans, elle est toujours belle, énergique, motivée et n’a qu’un but : sortir un album de chansons originales. Elle y tient et elle veut exorciser cette idée. Elle s’en fout si ça vend ou pas, si c’est trop commercial ou pas : elle doit aller au bout. Elle nous a montré ce dont elle était capable de faire en poussant la note après le visionnement. Chose certaine, elle est encore en voix, une femme libre qui, sans aucun doute, a quelque chose à raconter.

Vous pourrez regarder l’intégrale de Patsy le 11 décembre 2016 à 19h00 sur la chaîne de Canal D. Je vous invite fortement à vous y intéresser : les grandes reines sont souvent méconnues.

Vos commentaires