Pop Montréal
Nouvelle Publié le

POP Montréal 2019 | 7 shows qui retiennent notre attention

Le festival POP Montréal approche à grands pas, et pour l’occasion, nous avons sélectionné quelques spectacles qui retiennent particulièrement notre attention parmi la très vaste programmation!

1. KOKOKO! (avec DOOMSQUAD et Mabika-KI)
au Piccolo Rialto le mercredi 25 septembre (23h)

Avec leur récent album Fongola, le collectif Kokoko! redéfinit la musique africaine en y ajoutant des sons électro, ajoutant de la puissance à leur musique déjà très dynamique. Une redéfinition qui permet de démystifier le froid occidental habituellement réservé à la musique africaine, aussi appelée «musique du monde». Chantant en plusieurs langues (dont le français), le collectif originaire de Kinshasa fera assurément danser les foules du Piccolo Rialto.

 

2. Safia Nolin et ses invités (dont Gabrielle Destroismaisons)
au Balattou le mercredi 25 septembre et le jeudi 26 septembre (21h)

Incontournable du festival (et du paysage musical québécois), Safia Nolin ne cesse de se démarquer par ses textes poétiques, sa voix sensible et ses douces compositions mélancoliques, que nous pouvons retrouver notamment dans son dernier album, Dans le noir, paru l’année dernière.

On l’a vue à plusieurs reprises sur diverses scènes ces dernières années, mais POP Montréal propose un contexte particulier : non seulement le spectacle aura lieu au club Balattou (dont l’ambiance afro-dance contraste avec l’approche de l’artiste!) mais en plus, ses invités spéciaux seront le nouveau venu Antony Carle, la finaliste au plus récent prix Polaris, Elisapie, ainsi que le grand retour de… Gabrielle Destroismaisons!

Rappelons qu’à l’automne 2018, Safia Nolin avait joué une reprise étonnante de son hit Et ceteralors d’un passage dans les studios de CKOI!

De plus, les rumeurs vont bon train à l’effet que Safia Nolin lance bientôt un nouvel album de reprises (probablement intitulé Reprises Vol. 2, puisqu’un album titré Reprises Vol. 1 était paru en novembre 2016)… Tirez vos propres conclusions!

3. Hollerado (avec Ellis et Bad Waitress)
à la Sala Rossa le jeudi 26 septembre (21h)

Dans le paysage musical depuis plus d’une décennie, les Ottaviens du groupe Hollerado tirent leur révérence et présentent à la Sala Rossa leur dernier spectacle à Montréal. C’est dans le cadre du premier concert de leur tournée d’adieu The One Last Time que Hollerado s’arrête à Montréal. Pour ce groupe s’inscrivant dans la même lignée que d’autres groupes canadiens indie rock comme Arkells ou Tokyo Police Club, Montréal s’avérait un choix «incroyablement approprié». C’est ce que le groupe a confié sur Instagram, dans un long message. Il y mentionne entre autres que c’est dans un bar sur Saint-Laurent qu’a eu lieu leur premier spectacle, et que c’est le groupe Malajube qui «a eu le plus gros impact sur [leur] carrière».

View this post on Instagram

The other day in the van @mennovers was jotting down memories from the road and reading them aloud. We decided that since we are retiring, its probably fine to share some of these embarrassing/fond memories we have. So every few days we will post a few stories about the cities we are playing on this tour, going in the same order as the tour and thus starting off with the first show at La Sala Rossa for @popmontreal . Scroll right to read a few Montreal memories, followed by a pic of us standing by a snow bank outside our first jam space, a blurry pic the first time we did a “paint our van show” where all the audience came outside Divan Orange after the show and painted our tour van into a hippy dream and another pic of the time at pop Montreal that a bunch of bottles got broken on stage at le’scogriffe and everyone ended up covered in blood. The last pic is by Joe from @suuns_mtl sometime before record in a bag came out Don’t miss out last show in Montreal. Tix link in bio.

A post shared by Hollerado (@hollerado) on

4. Yung Baby Tate (avec Haviah Mighty et Ian Isiah)
au Piccolo Rialto le vendredi 27 septembre

La jeune rappeuse d’Atlanta Yung Baby Tate explore la féminité dans son album GIRLS, qui flirte avec des sonorités R&B, offrant ainsi un album original pour une artiste qui n’en est clairement pas à ses dernières surprises. L’album, à la fois varié et parsemé de collaborations, ne fait qu’entrevoir un spectacle prometteur.

Il faut aussi souligner que la première partie du spectacle, Haviah Mighty, vient de gagner le prix Polaris pour son premier album 13th Floor.

Toute une soirée en perspective!

5. Weyes Blood (avec Helena Deland et Markus Floats)
au Théâtre Rialto le vendredi 27 septembre (20h)

Hantée. C’est avec ce terme que l’on peut décrire la musique de Weyes Blood, qui signe, avec Titanic Rising, « l’un des plus beaux albums de ces dernières années », selon Les Inrocks. Le soft rock de la chanteuse californienne surprend par la puissance de sa voix et un style rétropop qui rappelle par moments Lana Del Rey. À la croisée des chemins entre cette dernière, Aldous Harding et les Beatles, la musique envoûtante de Weyes Blood se démarque incroyablement de la programmation de POP Montréal.

6. 47SOUL (avec Waahli et LAL)
à la Sala Rossa le samedi 28 septembre (20h30)

POP Montréal se permet de sortir des sentiers battus et propose le groupe jordano-palestinien 47SOUL. Le groupe, ayant comme chanteur le rappeur jordano-palestinien El Far3i, est dans les premiers rangs du genre shamstep, qui consiste en un mélange de dabke (musique traditionnelle du Levant) et d’électro. C’est avec Balfron Promise, leur dernier album, que le groupe s’est vu acquérir une plus grande attention mondiale.

7. Mavis Staples (avec Hanorah et Clerel)
au Théâtre Rialto le dimanche 29 septembre (19h50)

Sommité du R&B, Mavis Staples foulera les planches du Théâtre Rialto pour nous présenter son dernier album, We Get By (produit par Ben Harper). L’ancienne membre de The Staples Singers continue par sa douceur et la sincérité de partager des messages de paix et d’amour qui ont bâti sa popularité et lui ont permis d’être nommée pour de nombreux Grammy. Bien qu’elle célèbre cette année le 50e anniversaire de son premier album solo, la chanteuse de 80 ans semble garder une fougue contagieuse.

 

Détails et billets au sujet de tous ces spectacles (et plusieurs autres!) sur le site officiel de POP Montréal.


* Cet article a été produit en collaboration avec POP Montréal

Événements à venir

Vos commentaires