Antoine Lachance
Entrevue Publié le

Portraits de Petite-Vallée 2016 | Antoine Lachance

Du 30 juin au 9 juillet 2016, le Festival en chanson de Petite-Vallée bat son plein. Notre collaboratrice Mélissa Trépanier s’y trouve, et vous propose une série de 8 portraits des artistes découverts sur place. Troisième portrait de la série : Antoine Lachance.

Antoine Lachance

Nom : Antoine Lachance

Âge : 29 ans

Style musical : De la chanson! La chanson pop-rock. Dans mon album, il y a de l’orchestration, des bouts très rock, des bouts de blues, des bouts un peu électro. C’est vraiment varié. Ce n’est pas dans une case précise.

 

  • De quelle région es-tu originaire?

Je suis natif de Sorel-Tracy. Assez vite, à 17 ans, j’ai quitté Sorel et je me suis installé à Montréal pour les études.

 

  • Si tu devais faire découvrir un seul endroit dans cette région, quel serait-il?

Ce n’est pas super « fancy »!  Quand je vais à Sorel, je fais un tour à la Brasserie Du Colisée. C’est une veille brasserie sportive, qui a beaucoup d’histoire.  C’est un incontournable à chaque fois que j’y vais.

 

  • Pourquoi avoir tenté l’expérience de Petite-Vallée?

C’est un peu dans la foulée de mon parcours de vie et de carrière. J’ai fait Granby et me suis rendu en finale en 2014. Le prochain « step » était d’essayer Ma première Place des Arts. Je me disais que Petite-Vallée était la prochaine expérience devant moi.

 

  • En musique, quelle est ta source d’inspiration?

Je suis un musicien, alors mon « input » créatif est plus la musique. Il y a deux ans, j’ai traversé plusieurs épreuves de vie, j’ai eu une période très difficile. C’est de là qu’est partie mon inspiration : j’avais quelque chose à dire et à écrire.

 

  • Quel concert t’a le plus marqué?

Le show de Chilly Gonzales qui a récemment eu lieu à la Place des Arts. J’y ai pogné de quoi! C’était un spectacle formidable. Il était difficile de trouver des failles dans la mise en scène!

 

  • Quel serait ta devise?

La recherche de l’autre dans la musique. La musique est un beau prétexte pour les relations humaines.

Artistes
Villes
Salles

Vos commentaires