MXPX
Critique Publié le

Pouzza Fest 2013 – Jour 1 | Masked Intruder, Big D and the Kids Table, No Trigger, MXPX et Guerilla Poubelle

Le Pouzzafest en est à sa troisième édition cette année et le festival a encore mis le paquet pour attirer les piliers de la scène punk. De plus, quelques nouveautés intéressantes comme l’ajout du Métropolis au menu et aussi une scène extérieure démontrent l’intérêt d’expansion d’une année à l’autre.

Photo par Karine Jacques

Masked Intruder. Photo par Karine Jacques.

Masked Intruder au Club Soda

Le périple de la première journée débutait avec Masked Intruder, une formation qui présente un pop-punk très accrocheur et surtout, qui ne se prend pas très au sérieux. Plutôt difficile de l’être puisque chacun des membres du groupe revêt une cagoule pendant toute la prestation et un colosse déguisé en policier prend place sur scène et s’occupe de faire de l’attitude à la foule. Peu singulier, disons-le!

Le groupe a profité du maigre trente minutes dont il disposait pour présenter majoritairement les pièces du plus récent album, Masked Intruder. Une bonne foule était massée au Club Soda pour chanter aux sons des Wish You Were Mine, Crazy et How Do I Get to You. Une entrée en matière des plus réussie !

 

Big D and The Kids Table aux Foufs

Par la suite, c’est aux Foufounes Électriques que Big D and The Kids Table présentait leur punk ska qui a fait leur réputation depuis plusieurs années.

Photo par Karine Jacques.

Big D and The Kids Table. Photo par Karine Jacques.

Au premier regard, il était décevant de voir que plusieurs membres du groupe semblent avoir été remplacés récemment. En effet, seulement le saxophoniste et le chanteur représentent le groupe depuis leur début. Un peu dommage.

Toutefois, le groupe semblait particulièrement en jambes devant une salle bondée qui ne demandait rien de mieux que de se dégourdir. Le plancher de danse a eu peine à résister à certains classiques tels que Noise Complaint, Little Bitch, L.A.X ou encore She Won’t Ever Figure It Out.

On sentait que le groupe s’amusait sur scène et que leur présence au festival était très importante à leurs yeux, ce qui est toujours garant de succès.

 

No Trigger au St-Ciboire

Pendant que MXPX jouait au Club Soda, un petit saut au Pub St-Ciboire a permis de faire la découverte d’une autre salle pleine à craquer qui attendait de pied ferme le groupe du Massachussetts No Trigger. L’excitation était à son comble puisqu’il s’agissait de leur premier passage en carrière en sol montréalais.

Eh bien cette atmosphère festive s’est éteinte assez rapidement puisque tous les micros du groupe ont cessé de fonctionner après la première chanson. Eh oui, vous avez bien lu ; un vrai spectacle punk!

Après quelques minutes, le tout est revenu à la normale et on a eu droit à une prestation du tonnerre. Le chanteur ne se gênait pas pour interagir avec la foule et tous les fans présents se massaient devant la scène avec énergie afin d’attraper le micro.

Les pièces de leur dernier album Tycoon suscitaient beaucoup l’intérêt des gens présents, mais on sentait tout de même que les pièces de Canyoneer faisaient encore plus effet.

Bref, une ambiance survoltée dans une petite salle qui permettait vraiment de vivre l’esprit d’un spectacle punk rock comme dans le bon vieux temps.

 

Guerilla Poubelle aux Katacombes

Photo par Karine Jacques.

Guerilla Poubelle. Photo par Karine Jacques

Enfin, c’est le groupe de France Guerilla Poubelle qui se chargeait des derniers miles de la soirée. Signe très encourageant pour l’organisation du festival, la formation se produisait encore devant un public fort nombreux aux Katacombes.

Guerilla a un public bien à lui au Québec et il est plaisant d’entendre un punk rock présenté en français qui rentre au poste ! Peu de groupes ces dernières années osent offrir leurs compositions dans la langue de Molière, alors il est bien de voir autant de fans qui encouragent ceux qui le font.

C’est donc sous les notes de l’excellente Demain il pleut que la soirée a pris fin, nous envoyant directement au lit afin de prendre du repos pour la deuxième partie, ce samedi soir, qui ne manquera certainement pas de rebondissements.

 

Photos en vrac
(par Karine Jacques)

MxPx (Club Soda)

mxpx_montreal_2013_12 mxpx_montreal_2013_11 mxpx_montreal_2013_10 mxpx_montreal_2013_09
mxpx_montreal_2013_08 mxpx_montreal_2013_07 mxpx_montreal_2013_06 mxpx_montreal_2013_05
mxpx_montreal_2013_04 mxpx_montreal_2013_03 mxpx_montreal_2013_01

Masked Intruder (Club Soda)

masked intruder_montreal_2013_07 masked intruder_montreal_2013_06 masked intruder_montreal_2013_05
masked intruder_montreal_2013_04 masked intruder_montreal_2013_03 masked intruder_montreal_2013_02 masked intruder_montreal_2013_01

Guerilla Poubelle (Katacombes)

guerilla poubelle_montreal_2013_05 guerilla poubelle_montreal_2013_04 guerilla poubelle_montreal_2013_03 guerilla poubelle_montreal_2013_02 guerilla poubelle_montreal_2013_01

Big D and the Kids Table (Foufounes Électriques)

big d and the kids table_montreal_2013_06 big d and the kids table_montreal_2013_05 big d and the kids table_montreal_2013_04
big d and the kids table_montreal_2013_03 big d and the kids table_montreal_2013_02 big d and the kids table_montreal_2013_01

Événements à venir

Vos commentaires