Polaris Music Prize
Nouvelle Publié le

Prix Polaris 2018 | Blais, Kwenders et Lenoir sur la courte liste

Le Prix de musique Polaris dévoilait ce matin les 10 albums formant la courte liste, des LP musicalement variés, polyglottes, chantés par quatre voix féminines et cinq masculines. Le Québec y est représenté par Jean-Michel Blais, Pierre Kwenders et Hubert Lenoir.

HUBERT LENOIR (Darlène)

En plus d’avoir gagné le prix Félix-Leclerc et le prix Espoir de la FEQ, Hubert Lenoir devient le premier artiste francophone sélectionné dans la courte liste depuis 2011, où figurait Galaxie avec leur album Tigre et diesel. Aucun franco n’a remporté le Polaris depuis Karkwa en 2010.

PIERRE KWENDERS (MAKANDA at the End of Space, the Beginning of Time)

Après avoir été nommé sur la liste longue pour Le Dernier empereur bantou, le Montréalais natif de Kinshasa au Congo, Pierre Kwenders, et son album quadrilingue aux sonorités rumba et soul, se hissent finalement sur la liste courte.

JEAN-MICHEL BLAIS (Dans ma main)

Le premier LP du Nicolétain Jean-Michel Blais figurait parmi les 10 meilleurs albums de 2016 selon le magazine Time, en plus d’accumuler les millions de clics sur Spotify. Sur son deuxième effort, Dans ma main, les compositions néoclassiques continuent, sans paroles, de toucher des thèmes universels, par un pianoté imagé et évocateur.


Et qui représente le ROC ?

ALVVAYS (Antisocialites)

Quatre ans après leur premier album, les Torontois d’Alvvays récidivent avec Antisocialites. La chanteuse Molly Rankin a composé les chansons dans une salle de classe désaffectée sur l’île de Toronto où elle dormait au bord de la rive. Les Festivaliers d’Osheaga auront l’occasion de voir la formation le 4 août prochain.

DANIEL CAESAR (Freudian)

De passage deux fois plutôt qu’une au MTELUS, le populaire auteur-compositeur-interprète inspiré par le gospel, le Torontois Daniel Caesar, a déjà été récompensé pour le meilleur album R&B au JUNO pour Freudian.

 

JEREMY DUTCHER (Wolastoqiyik Lintuwakonawa)

De passage à la dernière édition du Festival de Jazz de Montréal, le ténor issu de la nation Wolastoqiyik échantillonne power opéra, rythmes électros et mélodies traditionnelles wolastoq en plus de faire découvrir les chants de ses ancêtres grâce à des extraits d’archives conservées au musée canadien de l’histoire.

PARTNER (In Search of Lost Time)

Le duo de BFF Queer punk originaire de Sackville au Nouveau-Brunswick offre sur In Search of Lost Time leur réflexion, existentielle ou banale, sur la vie postadolescente.

SNOTTY NOSE REZ KIDS (The Average Savage)

Duo de rap engagé vancouvérois issu des premières nations, Snotty Nose Rez Kids et leur Skoden avaient été nommés par CBC Music meilleure chanson canadienne de 2017.

U.S. GIRLS (In a Poem Unlimited)

U.S. Girls, c’est la Torontoise Meg Remy. Pour son sixième album, In a Poem Unlimited, sa pop prend un groove psychédélique grâce à la collaboration du collectif jazz The Cosmic Range. La Canadienne originaire de l’Illinois sera en spectacle au Cinéma L’Amour le 29 septembre prochain dans le cadre de POP Montréal.

WEAVES (Wide Open)

Le quatuor torontois Weaves revient avec Wide Open, un an après leur premier album qui avait également été sélectionné dans la liste courte. Croisement d’indie-pop et de rock sauvage, ceux qui ont assisté à leurs prestations, entre autres en première partie d’Ezra Furman au Ritz PDB le 4 mars dernier, auront été charmés par la chanteuse Jasmyn Burke.

Le grand gagnant, récompensé par 50 000 $, sera annoncé le lundi 17 septembre au Carlu à Toronto. Le gala Polaris sera diffusé en direct du site internet de CBC music.

Événements à venir

Vos commentaires