Au-délà des échos
Critique Publié le

PY1 dans le Vieux-Port | Le nouveau vaisseau spatial pensé par Guy Laliberté

C’est le premier juin qu’aura lieu la première mondiale de PY1, le nouveau projet piloté par Guy Laliberté et son équipe de Lune Rouge. Leur fébrilité, leur enthousiasme et leur fierté étaient palpables lors de l’évènement marquant la présentation officielle de cette machine à faire rêver, de cette machine à voyager dans le temps et l’espace.

Qu’est-ce que PY1?

Stéphane Mongeau, président de Lune Rouge Entertainment, explique que la pyramide est ainsi nommée car l’équipe a l’ambition de multiplier le nombre de pyramides et de créer de nouveaux spectacles pour cet environnement. Après ces quatre premiers mois de vie à Montréal, cette structure temporaire sera transportée vers Miami, puis vers New York. Ces visées mondiales expliquent sans doute pourquoi on prononce «pi ouaille wane» plutôt que «pé i grec un»!

Avec PY1, Lune Rouge souhaite se positionner dans le futur du divertissement. On reconnait bien ici la griffe de Guy Laliberté! PY1 est un «carré de sable» qui permettra l’expérimentation avec une variété de types de contenus, toujours avec l’objectif de rassembler les gens à travers la musique, les arts et les technologies. Ces contenus diffèreront selon qu’ils seront diffusés en matinée (yoga, méditation, workout), en journée et soirée (spectacle immersif) ou en fin de soirée (expérience immersive dansante).

Le projet est né de l’ambition de Guy Laliberté de s’investir dans le développement de nouvelles technologies pour les mettre au service du divertissement. Après 4 ans de recherche et développement, Lune Rouge a conçu des technologies sur mesure pour PY1. Celles-ci, dissimulées sous les toiles qui forment les murs de la pyramide, sont invisibles au spectateur, ce qui contribue grandement à l’expérience immersive. La pyramide est même déjà équipée de technologies qui seront utilisées dans des projets futurs (streaming, interconnexion avec d’autres éventuelles pyramides, réalité augmentée, 3D).

Crédit : Refined Moment.

Au-delà des échos

Le contenu principal de PY1 est le spectacle immersif Au-delà des échos, qui sera présenté 6 jours par semaine, 5 fois par jour. Au-delà des échos amène le spectateur dans un voyage de la naissance des étoiles à la conscience de l’unité. Mis en scène par Gabriel Coutu Dumont, le spectacle de soixante minutes trouve à sa base les questions qui nous définissent en tant qu’humains : D’où venons-nous? Où allons-nous? Comment concevoir l’infini? Des enregistrements du philosophe Allan Watts ponctuent le voyage.

Les images montrées lors de la présentation officielle impressionnent, montrant l’apparition de la vie sur Terre… On se retrouve ensuite au centre même de la création des cultures, puis de la conscience, tant la nôtre que celle d’entités voisines… Avez-vous déjà bu de l’ayahuasca avec un shaman? Si oui, vous y retrouverez plusieurs de vos visions. Si non, c’est une occasion rêvée de voir, les yeux grand ouverts, les images que les états de conscience altérés projettent habituellement sur des paupières fermées!

La pyramide a un son hors de l’ordinaire, unique. Les fréquences sont bien disposées dans l’espace : les basses émanent du plancher et font vibrer; les rythmes, cristallins, sont audibles du bas de la pyramide; et les fréquences plus hautes semblent venir de la partie supérieure. La multitude de hautparleurs cachés derrière les toiles permet des effets de mouvements sonores envoutants.

Le spectacle oscille entre moments plus planants et moments plus rythmés. Ces derniers sont exaltants : les rythmes semblent propulser cette structure ancestrale dans le temps et dans l’espace…

Ce qui nous amène à une facette fort prometteuse, quoique un peu plus nichée, de PY1 :

Les soirées PY1

Faisant appel à une multitude de djs locaux, les vendredis et samedis, à partir de 23h00, y auront lieu diverses soirées thématiques visant à créer une expérience dansante immersive. L’équipe de PY1 a accumulé une vaste banque d’images qui servira à générer l’ambiance de ces soirées. L’interaction/communion entre les technologies et le public à travers la danse permettra certainement de compenser l’aspect plutôt froid des arts technologiques. Lors de ces soirées, ce seront les danseurs, entrainés par cette sonorisation unique, qui propulseront la pyramide.

Au-delà des échos est certainement voué à un plus grand public. Ce spectacle ambitieux a le mérite d’emporter le spectateur dans un voyage immersif de l’étoile à la conscience. Mais ce qui démarque réellement PY1 est sa versatilité et l’ambition du projet. La pyramide pourrait un jour devenir pour Lune Rouge ce que le chapiteau bleu et jaune du Cirque du Soleil a déjà été : symbole d’innovation et d’une nouvelle expérience, reconnaissable partout sur la planète.

Et c’est à Montréal que tout cela aura commencé!

Artistes
Villes
Salles

Événements à venir

Vos commentaires