Cat Empire
Nouvelle Publié le

Redécouvrir The Cat Empire en 7 morceaux

Le groupe australien The Cat Empire existe maintenant depuis près de 20 ans. Leur intégration sans faille d’une multitude d’instruments, allant des percussions suaves aux inclinations latines aux cuivres tonitruants, caractérise leur musique. 

Le 15 février dernier, proximité avec la fête de l’amour en prime, le groupe a lancé son troisième album, Stolen Diamonds. On y retrouve leur signature percussive et mélodique, mais avec un ajout de nombreuses influences, passant du reggae au surf en plus d’utiliser une multitude de langues pour interpréter les chansons. Retour sur leur parcours avec 7 morceaux marquants.

1. Days Like These

L’un des premiers singles qui a fait connaître le groupe à l’international, on y retrouve cette extraordinaire joie de vivre propre au groupe, qui ne peut s’empêcher de faire les choses en grand. Paru en 2003, le morceau figurait sur l’album The Cat Empire, produit de façon indépendante 4 ans après la formation du groupe. C’est une pure hymne à la joie de vivre et aux désirs potentiellement réalisables qui émane de la composition.

2. Two Shoes

Ce morceau, plus lent, plus suave que celui mentionné plus haut, explore bien cette tangente ska que le groupe apprécie bien. Paru sur leur deuxième album, également appelé Two Shoes (2005), le morceau évoque plutôt la prose d’une personne vivant durement, mais bien consciente qu’un destin ne peut l’écraser et que son sort demeure entre ses mains. Comme quoi le parolier ne peut revenir qu’à la positivité.

3. Bulls

Paru il y a deux ans, ce morceau était présent sur l’album Rising With The Sun (2016). En plus d’un clip qu’il ne serait pas faux de qualifier de parfaitement hipster, on y sent une volonté d’être peut-être plus accessible au grand public. On y entre dans quelque chose de plus pop, qui reste agréable à écouter, mais diffère grandement des premiers albums de la formation.  Saluons tout de même le clip haut en couleur et une note finale au rythme endiablé.

4. The Car Song

Morceau beaucoup plus rythmé que mélodique, cette chanson présente sur l’album Two Shoes (2005) semble être un beau clin d’oeil à un mélange de surf et ska.  Y allant beaucoup plus dans le parlé que dans le chanté, Felix Riebl crée une ambiance vive auquel le vidéoclip comiquement sportif rend amplement justice.

5. The Chariot

On ne parle point ici d’une carte de tarot, mais elle figurait sur le tout premier album de la formation The Cat Empire (2003). La signature ska y est omniprésente avec des cuivres criards, des percussions diverses qui mettent constamment à l’épreuve notre sens du rythme et une mélodie théâtrale comme on les aime. Un classique pour beaucoup d’auditeurs fidèles.

6. Song For Elias

Morceau un peu moins connu sur un de leurs albums moins médiatisés, Cities (2006), il transpire la triste sensualité et une pointe de saudade, ce mot portugais intraduisible de façon littérale qui désigne une nostalgie heureuse. Les percussions y sont douces et la voix de Julie O’Hara accompagne avec brio la voix pincée du parolier et chanteur Felix Riebl.

7. Brighter Than Gold

Brighter Than Gold, paru sur l’album Still Young (2013), a valu une tangente plus pop au groupe. Les percussions sèches au rythme tempêtueux se soldent en une harmonie presque électro-pop au refrain, pour ensuite revenir dans le son plus caractéristique du groupe. C’est un changement troublant, mais pas nécessairement déplaisant. Le clip est également très à propos, la tenue d’une représentation artistique semi-rassurante sous un chapiteau de cirque, pour ce groupe à la musique très festive et enjouée.

Le 4 et 5 mars prochain, avec une soirée à guichet fermé, ils rempliront le MTELUS dans le cadre de leur tournée Stolen Diamonds, histoire d’envoûter leur public deux fois plutôt qu’une.

 


* Cet article a été rédigé en collaboration avec evenko
Artistes
Villes
Salles

Vos commentaires