Rétrospective de l'année
Critique Publié le

Rétrospective 2017 | Top 20 de nos albums internationaux préférés de l’année

C’est presque le temps de se remplir les narines de l’odeur de tourtière du nouvel An et de se faire engourdir les oreilles de cuillères à bois jouées par son petit cousin au réveillon familial. Si jamais ça devenait à un tel point insupportable, il suffit de se glisser discrètement un écouteur à l’oreille et écouter les dix meilleurs albums locaux de l’année selon l’équipe de rédaction de Sors-tu.ca !

3. Masseduction – St. Vincent

Sans doute l’une des artistes les plus intéressantes à suivre ces dernières années, St. Vincent s’est avérée prolifique depuis ses débuts, et n’a jamais raté son coup.  Avec son cinquième album (sixième si l’on compte sa collaboration avec David Byrne en 2012) en 10 ans, Annie Clark expérimente avec une approche plus pop que jamais, sans jamais perdre de vue la qualité de son songwriting, à la base de son succès.

Son intérêt pour la mode et l’esthétique à la Bowie-rencontre-les-Talking-Heads ajoute à l’univers coloré qu’elle a réussi à créer autours de son oeuvre.

On se demande encore pourquoi elle n’est pas passée par Montréal dans le cadre de sa première portion de tournée… Osheaga, peut-être ?

 

2. A Deeper Understanding – The War on Drugs

Après avoir abordé la dépression de façon magistrale sur Lost In The Dream en 2014, The War On Drugs rapplique avec une suite tout à fait à propos, titrée de façon appropriée A Deeper Understanding.

Musicalement aussi riche et bien produit que son prédécesseur, A Deeper Understanding brille par son émotivité brute, son authenticité, sa façon de laisser pénétrer la lumière dans une musique aussi chargée émotivement. Les sensations d’ivresse et de mélancolie se côtoient sur ce disque, encore une fois à forte teneur en influences rock des années mi-80.

Du gros calibre.

1. DAMN. – Kendrick Lamar

Oui, DAMN certain. Kendrick a réussi à égaler, sinon supplanter son brillant To Pimp A Butterfly, et la planète lui appartient. Le hip-hop a la cote plus que jamais, les années Kanye semblent chose du passé, Eminem a complètement raté son album de retour, et Kendrick est roi. Et il le sait.

Entendre une telle richesse sonore sur un album de rap, ça fait réaliser à quel point le rock n’est plus dans le coup.  C’est loud, frondeur, puissant, tout en faisant preuve d’une grande intelligence. De la bombe.

 

Les oubliés / Victimes du processus / Ça fait mal de ne pas les inclure :

  • Process de Sampha
  • Lotta Sea Lice de Courtney Barnett et Kurt Vile
  • The Dusk In Us de Converge
  • A Crow Looked At Me de Mount Eerie
  • Plunge de Fever Ray
  • Crack-Up de Fleet Foxes

Événements à venir

Vos commentaires