Rival Sons
Critique Publié le

Rival Sons au Théâtre Corona | Quand des soucis gâchent la fête

Le groupe américain Rival Sons, se produisait hier soir au Théâtre Corona, débutant leur tournée canadienne. Une soirée qui a été interrompue à plusieurs reprises par des problèmes techniques.

 


 

Dès leur arrivée sur scène, le quatuor semblait déjà un peu rouillé. Est-ce à cause d’une pause de plusieurs jours ? On ne le saura jamais, mais même après quelques chansons, le groupe semblait absent, surtout le chanteur Jay Buchanan. Celui qui porte le groupe sur ses épaules (les autres membres sont plutôt effacés), quitte pour les coulisses lors de certaines chansons, laissant ses compatriotes seuls sur scène.

Le spectacle a été également perturbé plusieurs fois par des problèmes techniques. À trois reprises, le groupe a dû repousser la chanson Feral Roots, cassant le rythme de la soirée. Même que la foule s’impatientait à cause du retard.

Pari risqué

Malgré ces petits pépins, le groupe californien a tout de même donné un excellent spectacle sur scène. On passe par plusieurs styles musicaux: du hard rock (Do Your Worst), passant par le blues (Keep On Swinging) et quelques fois du country (Jordan). On remarque beaucoup les inspirations du rock années 70, notamment à la Led Zeppelin. On sent que le groupe a beaucoup d’expérience et sait comment faire plaisir à ses admirateurs.

Avec six albums en poche, on croyait que la liste de chansons allait être un mélange de leur carrière, mais non. C’est presque l’intégralité de leur nouvel album Feral Roots qui a été joué hier soir. Un choix risqué, mais qui a quand même porté ses fruits auprès du public.

Malgré l’énergie de la foule et de leur performance en général, ce n’est pas un spectacle qui passera à l’histoire.

Crown Lands en première partie

Pour débuter la soirée, c’est le duo ontarien Crown Lands qui s’est produit. On se croyait dans les années 70, non seulement par les sonorités à la CCR du groupe, mais également par leur look.

Ceux qui aiment le gros rock les adoreront. Le groupe d’Oshawa, composé du chanteur et batteur Cody Bowles et du guitariste et bassiste Kevin Comeau, est définitivement à surveiller parmi la relève du rock canadien.

 

Liste de chansons 

  1. Back in the Woods
  2. Sugar on the Bone
  3. Open My Eyes
  4. Pressure and Time
  5. Too Bad
  6. End of Forever
  7. Face of Light
  8. Feral Roots
  9. Electric Man
  10. Look Away
  11. Keep On Swiging

Rappel 

  1. Jordan
  2. My Love is Stronger Than Yours
  3. Do Your Worst
Artistes
Villes
Salles

Vos commentaires