LCD Soundsystem
Nouvelle Publié le

Tout ce qu’on aime de LCD Soundsystem en 7 chansons

LCD Soundsystem s’amène au Québec pour la première fois depuis des lustres, et on ne tient plus en place !  Question de se mettre dans l’ambiance pour le show du samedi 2 décembre à la Place Bell de Laval (à deux pas du métro Montmorency de la ligne orange!), Sors-tu.ca vous propose un rappel en 7 chansons de ce pourquoi on aime autant James Murphy et sa bande.

Consultez également notre critique du show de LCD Soundsystem au Bluesfest d’Ottawa cet été !

 

1. Daft Punk Is Playing at My House
Album : LCD Soundsystem (2005)

Si une chanson de LCD Soundsystem peut faire hocher de la tête en moins de 2 secondes, c’est bien Daft Punk Is Playing At My House !  C’est sur ce son que LCD Soundsystem lançait la toute première chanson de son tout premier album. Une première impression convaincante comme il s’en fait peu. Pas surprenant que ce soit l’un des titres les plus connus du groupe.

Tout comme les idoles éponymes, James Murphy tend à mélanger habilement la musique rock et électro pour en faire un son distinct, original, accrocheur. Mais cette histoire sans queue ni tête du gars qui a réussi à attirer les deux musiciens-robots français à son party privé à la maison ne tient pas debout… c’est ce qui la rend si drôle et attachante !

Et que dire de ce solo de cloche à vache (vers 1:40), qui rendrait Christopher Walken fier…

 

2. All My Friends
Album : Sound of Silver (2007)

La plupart des fans de LCD Soundsystem s’entendent pour dire qu’il s’agit là de la meilleure chanson du groupe, point à la ligne.

La partition de piano simple et répétitive de Nancy Whang forme la base, et tout l’ensemble construit sur celle-ci, menant à un crescendo patient mais puissant.

Quand on s’y arrête, les textes de James Murphy sont à la fois comiques et fragiles, caressant les thèmes du vieillissement, de l’épuisement, de la mort inévitable.

La version enregistrée, qui se trouve sur l’album Sound of Silver, est tout simplement phénoménale, mais le moment où LCD Soundsystem l’interprète live n’a pas d’égal. C’est l’ultime climax pour un show de ce genre. On la retrouve presque inévitablement au rappel.

Sans doute l’une des chansons les plus iconiques de sa génération.

3. Dance Yrself Clean
Album : This Is Happening

L’amusant usage des percussions au début de Dance Yrself Clean et les explosions de synthés, d’abord assez minimalistes puis beaucoup plus présents, font de cette chanson l’un des titres les plus faciles à sous-estimer. Ça prend un certain temps à décoller, mais c’est pourtant l’une des plus gratifiantes.

On y retrouve une des performances vocales les plus convaincantes de James Murphy, et les textes brillent encore une fois par leur sensibilité.

Encore un autre morceau qui prend tout son sens en spectacle.

4. New York, I Love You But You’re Bringing Me Down
Album : Sound of Silver (2007)

Si on décrit souvent LCD Soundsystem comme un projet « disco-punk cynique » — ou de la musique « dansante pour intellos » —, New York démontre bien à quel point James Murphy peut tout aussi bien nous concocter une ballade sentimentale avec une finale rock tonitruante. Et quelle ballade !

De toute façon, n’importe quel vidéoclip chanté par Kermit The Frog mérite d’être visionné.

5. Losing My Edge
Album : LCD Soundsystem (2005)

Si Daft Punk Is Playing At My House part le premier des deux disques de l’album homonyme de 2005, c’est Losing My Edge qui lance le deuxième disque. Et c’est une autre chanson marquante du groupe.

L’humour ironique des textes parlés de Murphy (“I’ve never been wrong, I used to work in the record store”) au sujet d’un homme trop cool mais conscient de voir approcher le déclin de sa coolitude dans ce monde de consommation font sourire. Mais ironiquement, la chanson, elle, demeure trop cool pour la ligue.

Une douzaine d’années plus tard, on peut l’affirmer : James Murphy n’a jamais perdu son edge. Bien au contraire.

Alerte #namedropping :

6. How Do You Sleep?
Album : American Dream (2017)

Il n’y a pas que le passé de LCD Soundsystem qui soit glorieux. Le nouvel album American Dream, paru à la fin de l’été, figure parmi les meilleurs disques sortis cette année. Consultez la critique de nos amis du Canal Auditif.

On y retrouve le même équilibre de rythmes dansants (ou dans ce cas-ci, de rythmes nerveux), de raffinement au niveau des arrangements, et de textes profonds, empreints d’une grande sensibilité.

Pour la petite histoire, la chanson How Do You Sleep traite de la relation personnelle et professionnelle tumultueuse entre James Murphy et son ancien co-fondateur de DFA Records, Tim Goldsworthy. Pas surprenant qu’elle emprunte son titre à la fameuse chanson de John Lennon, où il laisse aller quelques reproches à l’endroit de Paul McCartney…

Tout cela, évidemment mène à un crescendo musical puissant, qui se développe au fil des 9 minutes d’écoute.

Tout ça, avec de la cloche à vache. C’est ce que LCD sait faire de mieux.

 

7. Call The Police
Album : American Dream (2017)

Une autre tirée du nouvel album, Call The Police était l’un des premiers singles lancés par LCD Soundsystem en mai dernier, après 7 ans d’absence sur disque. Des milliers de fans l’adoptaient immédiatement, confirmant que LCD Soundsystem était bel et bien de retour, et pas pour les mauvaises raisons : il y avait encore beaucoup de bonne musique à faire !

Call The Police est un véritable brûlot punk, avec des guitares rappelant celles de Heroes de Bowie, et une performance enivrante de James Murphy au chant.

La prestation de cette chanson lors du passage de LCD Soundsystem à l’émission télé de Jools Holland illustre bien l’énergie brute que celle-ci apporte en spectacle.

On aurait facilement pu se rendre à 10, voire même 20 chansons qui illustrent bien pourquoi on aime tant LCD Soundsystem. Une chose est sure, le show du 2 décembre prochain à Laval mettra le feu aux poudres !

Il reste encore des billets, en vente par ici !


* Cet article a été produit en collaboration avec evenko.
Artistes
Villes
Salles

Vos commentaires