Jain
Entrevue Publié le

Un an après : Le MTELUS a vu passer des étoiles montantes et des découvertes!

Un an après avoir ouverts ses portes, le MTELUS a déjà conquis le cœur des amateurs de musique. Les améliorations apportées à cette salle mythique du centre-ville de Montréal ont permis de garder le cachet légendaire de l’endroit, tout en bonifiant l’expérience des fans qui la fréquente. Quoi de mieux que de souffler cette première bougie en compagnie de plus de 2000 amateurs de musique! Sors-tu.ca a eu l’occasion de discuter avec Laurent Saulnier, vice-président à la programmation de l’Équipe Spectra, afin de se remémorer certains des spectacles d’étoiles montantes qui ont eu lieu au MTELUS au courant de la dernière année.

1. Khalid (8 août 2017)

En août 2017, l’artiste de R&B américain n’avait que 19 ans, et avait lancé un album quelques mois auparavant : American Teen.  Au départ, son passage à Montréal devait se faire au Théâtre Corona, mais la demande a rapidement excédé la capacité de la salle de la rue Notre-Dame Ouest. « C’est sûr que voir un artiste de l’envergure de Khalid dans un endroit comme le MTELUS, c’est quasi-inimaginable! On sait très bien que la prochaine fois qu’il passera à Montréal, ce sera assurément au Centre Bell ou à la Place Bell », nous raconte Laurent Saulnier.

« Ça, pour moi, ça illustre bien le MTELUS. C’est vraiment le step by step. C’est l’endroit — comme l’était jadis le Spectrum — où tu te dis que la prochaine fois, ce sera au Centre Bell. La prochaine fois, l’intimité du MTELUS n’existera plus. Ça ne sera pas moins bon, mais le mot « intimité », malheureusement, n’existera plus. »

Et effectivement, près d’un an plus tard, il revenait à Montréal… sur la scène principale du festival Osheaga devant des milliers de fans en délire!

Consultez notre critique du show de Khalid au MTELUS.

* Photo par Marie-Claire Denis.

2. Eddy de Pretto (10 juin 2018) – Francos de Montréal

En voilà un autre qui a surpris tout le monde avec son succès fulgurant. D’abord programmé à l’Astral, le spectacle d’Eddy de Pretto a été déplacé au MTELUS pour accommoder la demande. Le concert était finalement donné à guichet fermé dans la salle trois fois plus grande que l’Astral. Et pourtant, le nouveau lieu permettait à l’artiste de créer une bulle presque tangible avec son public.

« Tout comme Khalid, c’était la première fois qu’il venait jouer à Montréal, souligne Laurent Saulnier. Et le voir dans un contexte de premier show, au MTELUS, il y avait quelque chose d’électrique ce soir-là… Ça vaut cher, ça! »

« C’est un moment !  Tu regardes ça et tu réalises que tu ne le revivras plus jamais de cette façon-là. »

Consultez notre critique du show de Eddy de Pretto au MTELUS.

* Photo par Loic Fortin.

3. Jain (5 et 6 juillet 2018) – Festival de Jazz

La jeune coqueluche française Jain, elle, n’en était pas à son premier passage à Montréal lorsqu’elle a rempli deux MTELUS consécutifs. C’était là l’aboutissement d’un travail de terrain pour l’artiste, qui avait joué au National, puis au Théâtre Corona, puis à Osheaga, avant d’annoncer sa présence au Festival International de Jazz de Montréal cet été.

« C’est vrai qu’on l’avait vue l’année d’avant à Osheaga, où il y avait un paquet de monde qui sont là un peu par hasard et où l’écoute est, disons, moins bonne. Là, on se retrouvait 2000-et-quelques personnes à avoir payé notre place pour venir voir Jain. L’ambiance était électrique! »

« Quand tu te retrouves dans un contexte comme celui-là, où tu as un MTELUS sold out des semaines à l’avance, tu es déjà rendu à 8 sur 10 sur l’échelle de réussite d’un concert!  C’était en quelque sorte la consécration. »

Consultez notre critique de Jain au MTELUS.

* Photo par Thomas Mazerolles.

4. Celebrating Bowie (17 février 2018)

Laurent Saulnier se remémore également une soirée « étrange mais très spéciale » titrée Celebrating Bowie. « Il y avait plein d’anciens musiciens de Bowie : Earl Slick, Mike Garson et plusieurs autres. Ils ont monté un band, et ce sont tous des héros méconnus. Si tu as suivi la carrière de Bowie, ce sont tous des noms qui te disent quelque chose puisqu’ils ont tous joué avec David Bowie à divers moments de sa carrière, de Ziggy à The Next Day. »

« Ce n’était pas non plus qu’un simple tribute band. C’était tout à fait légitime pour eux d’être là et de célébrer Bowie. Il y avait inévitablement une certaine nostalgie. »

Au cours de cette tournée de Celebrating Bowie, la troupe faisait appel à un chanteur de chaque ville visitée pour interpréter une ou quelques chansons de Bowie. Lors du passage à Montréal, c’est à Antoine Gratton que la bande a pensé. « J’ai eu l’impression de redécouvrir Antoine Gratton ce soir-là! Il était dans son élément, il était dans son happy place. »

* Photo par Danielle Plourde, publiée sur le site Bible urbaine

5. MUTEK (24 et 25 août 2018)

Le festival de musique électronique MUTEK fait également appel au MTELUS pour deux de ses soirées, où les adeptes peuvent découvrir certains des artistes électro en pleine ascension, mais également profiter de l’atmosphère dansante qui a cours durant l’événement. « Je trouve que chez MUTEK, il y a beaucoup cet aspect de découverte, ne serait-ce que par la nature même de l’événement. Le MTELUS, pour ce genre d’événement-là, ça marche! Avec le dancefloor, les dispositifs d’éclairage, ça fonctionne! »

 

Et la suite?

Maintenant que le MTELUS amorce sa deuxième année, Laurent Saulnier croit que les prochains mois regorgeront de moments marquants.

« Cet automne, il y aura le premier vrai MTELUS de Koriass, s’emballe-t-il. Il a joué plusieurs fois au Club Soda, et c’est la première fois qu’il va headliner un MTELUS, sauf erreur.  Loud le fera aussi en solo, lui qui avait fait un Métropolis jadis avec Loud Lary Ajust. »

« Pour un artiste québécois, faire son premier MTELUS, ça marque un peu une carrière. C’est un milestone très important. C’est le moment de consécration.»

* Photo par Shanti Loiselle.

Que vous ayez été un des chanceux à pouvoir assister au spectacle anniversaire, ou que vous l’ayez malheureusement manqué, TELUS vous offre la chance de gagner un cadeau thématique MTELUS+1. Commentez notre publication Facebook relayant cet article en nous disant qui vous aimeriez voir sur scène pour un éventuel concert deuxième anniversaire du MTELUS, et vous pourriez gagner des albums de Rymz, Busty and the Bass et Milk & Bone et plus encore. Un cadeau qui vous permettra de continuer de faire la fête toute l’année!


* Cet article a été produit en collaboration avec TELUS.

 

Événements à venir

Vos commentaires