Uriah Heep
Critique Publié le

Uriah Heep à Québec | Premier rendez-vous… après près de 50 ans !

C’était soir de première entre les fans de Québec et le groupe britannique Uriah Heep, fondé en 1969. Les fans massés au Palais Montcalm semblaient heureux de rencontrer pour la première fois dans la Vieille Capitale ce groupe phare des années 1970. Le groupe a en effet connu beaucoup de succès à cette époque grâce à la production de multiples albums dont « Very ‘eavy…Very ‘umble », « Salisbury » (avec Lady in Black), « Look At Yourself » et « The Magician’s Birthday ».


Membres intacts, énergie intacte

Le groupe a connu beaucoup de transformations depuis ses débuts, mais la formation actuelle est pratiquement la même qu’à l’arrivée du chanteur canadien Bernie Shaw en 1986, à l’exception de Russel Gillbrrok qui remplace Lee Kerslake à la batterie.

Bref, malgré les années passées,  le chanteur Bernier Shaw et son groupe composé de Mick Box, Phil Lauzon, Russel Gillbrook et Davey Rimmer ne semblaient avoir rien perdu de leur énergie et communiquaient volontiers avec un public qui connaissait très bien leur répertoire.

D’entrée de jeu, le groupe a débuté sa prestation avec des pièces plus hard rock que progressives.  Les succès du groupe se sont succédés en commençant par la très connue et appréciée du public Gypsy, pour amener son auditoire vers des pièces se rapprochant du rock progressif comme The Magician’s Birthday et Stealin’ pour finir par le succès Lady in Black.

Les musiciens Mick Box (guitare) et Russel Gillbrook (batterie) y sont également allé d’une prestation en duo remarquable, qui a soulevé le public.

Uriah_Heep_Queb_02_2018_21

Une première partie appréciée

À noter que la première partie était assurée par le groupe rock québécois, Hillward qui a bien réchauffé la salle avec quatre pièces de rock progressif bien senti.

Le public a apprécié la prestation de ces musiciens.

Hillward_Quebec_02_2018_03

 

Uriah Heep sera de passagea au Théâtre Corona de Montréal ce soir (samedi 10 février), mais cette fois avec The Riot Police en première partie. Billets et détails par ici.

Artistes
,
Villes
Salles

Vos commentaires