Yasiin Bey (Mos Def)
Nouvelle Publié le

Yasiin Bey (alias Mos Def) en 7 chansons inoubliables!

On le connait sous le nom de Mos Def, mais lui souhaite dorénavant se faire connaître comme étant Yasiin Bey, son surnom musulman. Le célèbre rappeur dira au revoir à sa carrière musicale légendaire le 28 septembre prochain à l’Olympia de Montréal lors du Farewell Tour, une soirée qui sera assurément riche en émotion. Pour lui montrer qu’on ne l’oubliera jamais, Sors-tu.ca a décidé de compiler 7 chansons mémorables de Mos Def.

1. Manifest Destiny (Urban Thermo Dynamics)

Mos Def a débuté sa carrière au sein de la formation rap Urban Thermo Dynamics dans les années 1990. Ils ont fait paraître un seul album, Manifest Destiny, avant que le emcee choisisse de faire carrière solo. C’est un morceau qui ne dira probablement pas grand chose à personne, mais sachez somme toute que ce qu’on voit ici est les débuts d’une légende.

2. Universal Magnetic

Une fois solo, Mos Def a travaillé avec De La Soul et Da Bush Babees pour lancer son premier simple Universal Magnetic en 1997. Ça a donné un avant-goût de ce qui était à venir pour lui.

3. Ms. Fat Booty

Puis, en 1999, Mos Def fait paraître son premier album solo, Black on Both Sides. Il arrive à se hisser dans les palmarès grâce au morceau Ms. Fat Booty qui le propulse au sommet de la gloire. Il surfera sur cette gloire quelques années, le temps de faire un peu de télé et un détour sur Broadway avant son prochain album.

4. Sex, Love & Money

Le fameux deuxième album paraît en 2004 et porte le nom The New Danger. Sur celui-ci, on retrouve le hit Sex, Love & Money qui se mérite une nomination aux Grammys. Facile de voir pourquoi!

5. Crime & Medicine

Le troisième album s’intitule True Magic. Celui-ci n’est certainement pas l’album le plus marquant du rappeur, bien qu’il cache des petites bijoux de sampling, comme la pièce Crime & Medicine qui utilise des extraits du simple de GZA, Liquid Swords.

6. Life in Marvelous Times

En 2009, Mos Def lance l’album The Ecstatic, son quatrième en solo et l’un des plus marquants de sa carrière. Il est rapidement encensé par la critique qui clame que Mos Def nous parle sur celui-ci des vraies affaires. Notamment sur le morceau Life in Marvelous Times qui atteint les radios commerciales, bien que ce n’ait jamais été un but pour le rappeur.

7. Local Time

Après avoir commencé à laisser tomber le pseudonyme Mos Def, Yasiin Bey s’est associé au producteur de Chicago, Ferrari Sheppard, pour lancer le long jeu December 99th exclusivement sur Tidal en 2016. Heureusement, certaines pièces ont échappé à la plateforme et se sont retrouvées sur les internets, pour le grand plaisir de nos oreilles.

BONUS : R.E.D. (A Tribe Called Red)

Au fil des années, sous Mos Def et sous Yasiin Bey s’est plu à collaborer avec bon nombre d’artistes. Une de nos favorites est de loin ce morceau de A Tribe Called Red. Un bonus parce qu’on ne pouvait pas passer à côté du cette chanson oh! combien accrocheuse.

Il faut mettre le 28 septembre à son calendrier et aller à l’Olympia voir le bye-bye de Mos Def qui fera la transition définitive vers un nouveau chapitre de sa carrière. Ce sera une soirée mémorable pour célébrer le catalogue légendaire de Mos Def. Une dernière fois.

Les billets sont en vente juste ici!


* Cet article a été produit en collaboration avec l’Olympia de Montréal. 

 

Événements à venir

Vos commentaires