Years & Years
Critique Publié le

Years & Years au MTELUS | Amener Palo Santo à Montréal

Suivant la sortie de leur deuxième album, Years & Years revenaient en sol québécois pour la deuxième fois (ou devrait-on dire 1.5e fois ?) pour y présenter leur tournée Palo Santo. Bien que l’album n’ait pas eu autant d’effet que le premier intitulé Communion, la rencontre des deux a définitivement donné un spectacle haut en couleur et en rythmes accrocheurs. Olly Alexander, chanteur du trio, prenait toute la place dont il avait besoin pour danser au son de sa propre musique et la foule l’a suivi sans poser de questions.


La dernière fois que la formation britannique était de passage à Montréal, c’était à Osheaga en 2016. Malheureusement, un des membres était malade et ils avaient dû écourter leur performance et se limiter à environ six chansons. Hier soir, le band était complet, 15 chansons ont été jouées et les fans ont été ravis. Le MTELUS pas tout à fait sold out semblait très enthousiaste à l’idée d’enfin voir ou revoir Years & Years.

Olly Alexander, le clou du spectacle

Plus le groupe évolue, plus il est possible d’avoir l’impression qu’il s’agit du projet solo du chanteur, Olly Alexander. En effet, ce dernier semble mettre sa personnalité flamboyante un peu partout et les fans en redemandent. Sur scène, ce phénomène se fait grandement sentir. Le spotlight est rivé sur lui, laissant les deux autres membres, Mikey Goldsworthy et Emre Turkmen, dans l’ombre – littéralement. Le frontman a pris énormément d’assurance depuis ses débuts et n’hésite pas à se laisser aller et à danser. Il prend plaisir à être sur scène et est également très blagueur. Alexander a énormément de charisme et sait donner un bon spectacle.

 

Palo Santo dans l’ombre de Communion ?

La liste de chansons jouées couvrait le répertoire très dansant de Years & Years dans son entièreté. Également, le tout était très équilibré et savait garder les spectateurs en haleine pour la prochaine chanson. Les membres du groupe se promenaient d’un album à l’autre et ont gardé les meilleures des deux pour la fin. Cependant, ce qu’il a malheureusement été possible de constater, c’est que les chansons de Palo Santo semblaient éclipsées par celles de Communion. Bien sûr, elles n’ont pas eu autant de temps pour faire leur effet et se graver dans les mémoires, mais un aspect plus éclaté et amusant semblait se retrouver dans les chansons du premier opus.

Le spectacle était assez constant au niveau de l’énergie du public, mais certaines ont définitivement capté l’attention plus que d’autres. Pour ce qui est des titres de Palo Santo, c’est KarmaHallelujah et If You’re Over Me qui sont ressorties du lot. Du côté de Communion, il a davantage été question de ShineDesire et King. Ces chansons sont très caractéristiques du style qu’a adopté Years & Years et le tout fonctionne à merveille, surtout en spectacle : l’énergie de la foule explose, tout le monde chante et chacun danse comme si personne ne regardait.

Le passage de Years & Years au MTELUS n’a peut-être pas été si marquant que ça dans son ensemble, mais il a semblé être assez unanime que les fans ont passé un bon moment en leur compagnie. Le groupe sait comment faire danser une foule et leurs rythmes entraînants restent en tête un bon moment après que le spectacle soit terminé. La soirée était parfaite pour donner l’impression de prolonger l’été jusqu’en octobre.

CYN et Jess Kent : les découvertes de la soirée

Pour mettre de l’ambiance en patientant pour le groupe principal, la chanteuse Jess Kent est venue jouer quelques chansons. Seule au centre de la scène, elle a lentement créé son effet sur la foule plus ou moins attentive. Au bout d’un moment, elle a demandé à la foule de chanter avec elle et tout a semblé décoller à partir de ce moment. Son titre Get Down a semblé être très apprécié. Le public a été très généreux avec elle et elle semblait touchée.

Ensuite, c’est CYN qui a saisi le micro et capté l’attention du public. La jeune femme a donné toute une performance et a conquis le public. Ses chansons se promenaient de genres en genres, tantôt très pop avec Only With You, ensuite presque rock, tout en passant par une ballade touchante avec I’ll Still Have Me. Si CYN n’est pas tout à fait connue du grand public, il n’est que question de temps avant qu’elle le soit.

 

Grille de chansons (Years & Years)

  1. Sanctify
  2. Take Shelter
  3. Shine
  4. Eyes Shut
  5. Karma
  6. Ties
  7. Desire
  8. Palo Santo
  9. Rendezvous
  10. Worship
  11. Hallelujah
  12. Gold
  13. If You’re Over Me
  14. All For You
  15. King

Vos commentaires