Young The Giant
Critique Publié le

Young the Giant au Métropolis | Fidèle aux attentes

Avec un nouvel album en poche, Home of the Strange, le quintette californien Young the Giant était de retour au Métropolis, une fois de plus. Le public montréalais attendait avec enthousiasme le groupe visiblement apprécié, qui ne déçoit jamais sur scène.

 

On ne sait trop si Sameer Gadhia, chanteur à la tête du groupe, sortait tout juste d’une quelconque institution carcérale, avec son une-pièce bien rouge (qui paraissait la plupart du temps orangé avec les différents éclairages) mais une chose est sûre: il  s’est donné sur scène, mardi soir, comme pris d’une fièvre libératrice.

On a l’habitude de voir le groupe en forme, mais cette fois les musiciens et surtout le leader du groupe étaient particulièrement énergiques. Gadhia multipliait les déhanchements et les coups de bassin comme jamais. On les sentait vivants et fiers de présenter du nouveau matériel. Même si l’album semble plus calme à l’écoute, sur scène, les nouvelles chansons se mélangent bien au répertoire précédent.

Bien sûr les I Got et Eros suscitaient des réactions marquées de la foule, alors que les jolies Apartment et Cough Syrup formaient un immense choeur en écho, alimentant la chimie et la complicité évidente qui unissait le groupe à son fidèle public. Les ovations étaient d’ailleurs nombreuses durant la soirée (et méritées).

Même pour les chansons plus calmes, comme la superbe nouvelle Art Exhibit, jouée par Gadhia seul au ukulélé, la foule était à l’écoute. On ne sait trop, par contre, ce qui l’a distrait après la chanson, demandant à quelques individus à l’avant quel était leur problème et s’ils devaient arrêter le spectacle pour quelques instants. Un interlude bizarre, qui a vite été oublié avec la poignante Mind Over Matter, puis au rappel avec My Body, la valeur sûre inébranlable de leur répertoire pour conclure une soirée.

On sent que le nouvel album tend à une sonorité un peu plus pop qu’auparavant sur certaines chansons, mais sur scène les solos continuent de se succéder et la recherche et finesse de leur son se concrétisent d’autant plus.

Grille de chansons

  1. Jungle Youth
  2. I Got
  3. Something to Believe In
  4. Eros
  5. Apartment
  6. Cough Syrup
  7. Firelight
  8. Repeat
  9. Mr. Know-It-All
  10. It’s About Time
  11. Waves
  12. Nothing’s Over
  13. Art Exhibit
  14. Mind Over Matter
  15. Home of the Strange

Rappel:

  1. Amerika
  2. Silvertongue
  3. My Body

Vos commentaires