Kyan Khojandi
Critique Publié le

Zoofest 2014 | Kyan Khojandi et Ben Lefebvre

La folie du Zoofest se poursuit et Sors-tu.ca s’est arrêté aux spectacles de Kyan Khojandi et invités à l’Agora Hydro-Québec, ainsi qu’à celui de Ben Lefebvre, qui s’intitule Rupture et est présenté à La Chapelle.

 

Kyan Khojandi et invités
Agora Hydro-Québec, 20h30, 16 juillet

Sors-tu.ca a assisté à la dernière des trois représentations de l’humoriste français Kyan Khojandi, mercredi soir. Son nom ne vous dit rien? Et « le mec de Bref.« , ça vous sonne une cloche?

De retour sur scène, après son énorme succès web avec la série de capsules Bref., Kyan Khojandi présentait un spectacle de stand-up avec 3 invités: le sympathique Medhi Bousaidan, le papa Eddy King et le français-québécois Jérémy Demay.

Une soirée franchement sympathique, où les trois humoristes ont enchaîné les blagues qui parlaient de différences entre les différentes cultures, qui se moquaient des français, etc. Khojandi est venu terminer la soirée en parlant du bonheur d’être un enfant (ou un « défoncé »), de masturbation puis de la mort de son père.

Avant de quitter, il a offert un clin d’oeil à sa série, ce qui l’a rendu si populaire de l’autre côté de l’océan, en récitant son périple à Montréal dans un texte intitulé Bref, je suis allé à Montréal. Et bref, c’était trop bien.

Cote: 4/5

Kyan Khojandi, photo par Pascal Leduc

Kyan Khojandi, photo par Pascal Leduc

 

Ben Lefebvre – Rupture
– La Chapelle, 22h, jusqu’au 24 juillet

Ben Lefebvre s’est installé au Théâtre La Chapelle, cette année, pour présenter son spectacle Rupture, basé sur sa dernière rupture. En fait, toutes ses ruptures.

Mais dans les faits, c’est plutôt un spectacle assez convenu sur les relations de couples, où Lefebvre déblatère sur ses ex à coup de généralisations (les filles sont comme ci ou comme ça). Il tombe souvent dans la facilité et dans le déjà-vu. Il fait sourire, mais déclenche rarement les fous rire.

Il a pourtant de bonnes idées, comme lorsqu’il se met dans la peau d’un chat – il déteste les chats – qui raconte son horaire de la journée, ou bien lorsqu’il se moque de certaines jeunes fréquentations, mais il ne semble jamais aller au bout de ses idées, les exploiter complètement et on reste sur notre faim.

Cote: 2,5/5

Ben Lefebvre, photo par Pascal Leduc

Ben Lefebvre, photo par Pascal Leduc

Photos en vrac, par Pascal Leduc

Vos commentaires