Coachella
Opinion Publié le

Coachella 2016 : Notre avis sur la programmation

Les réactions affluent depuis le dévoilement, hier soir, de la programmation 2016 du festival Coachella. Au-delà des trois têtes d’affiche, curieusement, on y retrouve notamment plusieurs artistes qui ont joué l’été dernier à Osheaga, notre Coachella bien à nous, ou encore qui sont venus à Montréal l’an dernier ou le feront cette année-ci…

coachella2016L’événement qui se déroule chaque année dans le désert de la Californie en avril est souvent perçu comme un baromètre de la saison des festivals à venir. Ça donne le ton, les grandes lignes des artistes qui multiplieront (ou pas) les apparitions sur les scènes des festivals dans plusieurs villes en Amérique du nord.

D’année en année, la programmation de Coachella illustre de plus en plus à quel point il est difficile de se réinventer dans l’industrie du festival musical, un milieu qui approche la saturation (s’il ne l’a pas déjà atteinte). Depuis quelques années, les festivals se multiplient aux quatre coins du continent et souvent, les artistes qui y prennent part pressent le citron, – Avez-vous dit The Black Keys ? – si bien qu’il devient de plus en plus complexe pour les festivals d’assurer des exclusivités qui convaincront les adeptes de se déplacer, de prendre l’avion et de choisir un festival à l’étranger au détriment (possiblement) de l’événement local. Parce qu’à mesure que les prix augmentent, le commun des festivaliers n’a évidemment pas le budget nécessaire pour assister à plus d’un ou deux festivals majeurs par année…

 

Des noms qui se répètent

Pour les fins de l’exercice, nous avons dressé une liste d’artistes qui seront à Coachella cette année, et qui étaient à Osheaga à l’été dernier :

    • Alvvays
    • Bob Moses
    • Christine and the Queens
    • Edward Sharpe and the Magnetic Zeros
    • G-Eazy
    • Gary Clark Jr.
    • Goldroom
    • Hudson Mohawke
    • James Bay
    • Of Monsters and Men
    • RL Grime
    • Run The Jewels (qui ont fait à peu près tous les festivals en 2015…)
    • SZA
    • The Kills
    • Young Fathers
    • ZHU

Seize artistes de la programmation 2016 de Coachella ont donc pris part à Osheaga en 2015. Sans compter que Deafheaven prenait part à Heavy Montréal, Rancid visitait le Rockfest, Jack Ü s’arrêtait au Parc Jean-Drapeau avec le Full Flex Express Tour en juillet, que Joey Bada$$ participait à une soirée pré-Osheaga au Bain Mathieu, alors que plusieurs artistes (Sufjan Stevens, Flume, Grimes, Halsey, Ibeyi, Vince Staples, Volbeat, Baauer, Cold War Kids, BØRNS, Badbadnotgood, Rhye et Miami Horror) sont passés en salle à Montréal l’an dernier, et que d’autres (Ellie Goulding, Beach House, St Germain, Savages, Alessia Cara, Maceo Plex, AlunaGeorge) ont déjà confirmé des spectacles intérieurs dans la Métropole québécoise pour 2016.

Il faut dire qu’avec la riche diversité offerte aux mélomanes par les evenko, Greenland Productions, Spectra, POP Montréal, NEON et Blue Skies Turn Black, Montréal est un marché plutôt bien servi en terme de spectacles de tournée.

Fer de lance

Coachella demeure une force de frappe majeure, et il faut certainement les féliciter d’offrir les retours de Guns N’ Roses (avec Slash et Axl Rose sur une même scène pour la première fois depuis 1993!) et LCD Soundsystem avant tout le monde, ainsi que le retour sur scène de Sia après 5 ans d’absence, le premier concert en sol nord-américain pour le groupe anglais Lush depuis 1996, et de l’étonnante présence de The Last Shadow Puppets, projet formé d’Alex Turner (chanteur des Arctic Monkeys) et de Miles Kane (chanteur des Rascals), qui semblait remisé à court et moyen terme. On l’avait pas vu venir, celle-là…

Pour notre part, on prendrait volontiers le groupe noise rock californien Autolux, l’excellente Courtney Barnett, les très bons Deerhunter et Unknown Mortal Orchestra, le duo indie-house Disclosure (même si leur deuxième album traînait de la patte…), l’iconique Ice Cube, la légendaire Mavis Staples, le très respectable Pete Yorn et les vétérans d’Underworld à Osheaga 2016, ou à tout autre festival qui serait prêt à les accueillir à Montréal ou Québec. Et gageons que ce sera le cas pour plusieurs d’entre eux.

 

Événements à venir

Vos commentaires