Katie Moore
Entrevue Publié le

Entrevue avec Katie Moore

Après avoir doucement déposé sa voix sur les chansons des autres, Katie Moore s’offre enfin un nouvel album de son propre cru: Montebello.

Montebello, le 2e album de Katie Moore

Mélange de folk et de soft rock, avec quelques touches country et blues qui rappelent tour à tour Janis Joplin, Joni Mitchell ou les Cowboy Junkies, ce nouveau disque met en valeur la voix satinée et somptueuse de Katie Moore, et témoigne de la richesse des références musicales de la musicienne que l’on connaissait davantage pour ses duos avec Patrick Watson, SoCalled et Plants & Animals.

Les collaborateurs redonnent

Cette fois-ci, ceux pour qui elle a chanté lui rendent la pareille, ce qui lui fait une troupe de musiciens accompagnateurs des plus enviables.

Warren C. Spicer et Matthew Woodley (de Plants & Animals), Josh Dolgin (alias SoCalled), Chilly Gonzales, Joe Grass (Lhasa, Catherine Durand), David Payant (Thee Silver Mt. Zion) et Mike O’Brien (Vic Chestnutt) ajoutent leur touche sur ce deuxième album solo de la chanteuse rousse installée à Montréal depuis longtemps.

« Ce sont tous des amis et j’aime beaucoup ce qu’ils font, lance-t-elle au bout du fil, au sujet de ses collaborateurs. Je voulais qu’ils mettent leur étampe sur quelques chansons alors je les ai invités en studio, sans avoir vraiment répété. C’est une collection de nouvelles chansons pour tout le monde et je voulais qu’ils aient la liberté de faire ce qu’ils veulent ».

Bien qu’il ajoute de la spontanéité et de l’énergie à l’album, Katie Moore juge que ce procédé n’a pas changé les chansons outre mesure. Ce qui comptait pour l’artiste, c’était de reproduire la chaleur et l’intensité des moments que vivent ces musiciens lorsqu’ils se rassemblent, et ça, Warren C. Spicer s’en chargeait à titre de réalisateur.

Chanteur, guitariste de Plants & Animals et architecte du son du groupe, Spicer avait souvent travaillé avec Katie Moore et savait très bien comment modeler l’ambiance sonore de son deuxième album. Le résultat, enregistré sur bandes magnétiques, évoque la chaleur de certaines productions des années 1960 et 1970 comme le faisait si bien l’excellent Parc Avenue que Plants & Animals avait lancé en 2008. Album auquel Katie Moore avait participé à titre de choriste.

« Je n’ai pas vraiment pensé à cet album (Parc Avenue) en le faisant, mais je peux comprendre la ressemblance, note-t-elle. J’aime le « vibe » (de Spicer). Il est un réalisateur très « laisser-faire », mais il dirige les gens de façon très très subtile. Et tout le monde adore jouer avec lui, alors si on le met dans un salon, tout le monde se tourne vers lui et s’il prend une guitare, tout le monde le suit».


Hommage aux soeurs McGarrigle

Principalement constitué de compositions originales, Montebello comporte également une reprise de Heart Like a Wheel, chanson des soeurs McGarrigle, écrite par Anna McGarrigle et popularisée par Linda Ronstadt.

« Cette chanson-là, ça capture le « heartache », un type de mal amoureux déchirant avec lequel tu ne veux plus vivre. C’est la meilleure chanson de ce genre que je connaisse ».

« J’avais décidé de l’enregistrer avant le décès de Kate (McGarrigle). Je ne savais pas si on allait la mettre sur l’album suite à son décès (en janvier 2010), mais tout le monde qui a enregistré cette chanson avec moi était en amour avec la chanson alors on l’a gardée ».


Financement philantropique

Montebello est paru mardi dernier (1er février) sous l’étiquette qui lui appartient, Purple Cat Records. « J’ai fini l’album, et j’ai décidé de le sortir  moi-même. Mais on avait besoin de l’argent qu’un label mettrait pour la production du disque ».

Katie Moore a donc lancé une campagne de financement sur la nouvelle plateforme web Kickstarter. « C’est quelque chose de pas très populaire au Canada, mais ça commence, et c’est très fort aux États-Unis.  À New York, c’est presque la manière obligatoire pour les artistes indépendants ».

« Il y a de moins en moins de subventions, alors c’est une bonne chose de laisser la chance aux fans de faire partie de ton projet. On le dit souvent, mais là, c’est vrai: sans eux, le projet n’aurait pas pu être complété »

Le principe est simple: l’artiste propose un projet à financer et un objectif visé, justifié par une liste de coûts de production. Par la suite, les fans de partout dans le monde sont appelés à faire des dons, en échange de prix.

« N’importe qui peut être philantrope et donner 10$ ou plus. Les gens reçoivent un cadeau en retour. Alors ils choisissent leur cadeau. C’est cool de voir quel genre de cadeau les gens demandent: quelqu’un a choisi un concert à sa maison, d’autres ont commandé des tabliers… »

C’est bien vrai: pour un don de 35$, les fans avaient droit à une copie du CD, une carte postale personnalisée et un tablier à l’effigie de Katie Moore!

« Dans mon autre vie, je suis une cuisinière, explique-t-elle en riant »

Katie Moore s’était mise pour objectif d’amasser 3000$. En date du 3 février 2011, elle avait atteint plus de 4500$, provenant de 87 philantropes différents.


* Katie Moore lancera son nouvel album Montebello au Cabaret Mile-End, à Montréal, le jeudi 3 février 2011, ainsi qu’à la salle Le Trac, à Laval, le 4 février.

Événements à venir

Vos commentaires