Rock et Belles Oreilles
Critique Publié le

Juste Pour Rire 2014 | Rock et Belles Oreilles : Le grand retour sur la Place des Festivals

Il y a quelques semaines, les Britanniques savouraient le retour de Monty Python sur scène, après d’innombrables années d’absence. Et mercredi soir, le Québec vivait à son tour un moment semblable, avec nos Pythons à nous : Rock et Belles Oreilles.


 

Les quatre compères du légendaire groupe humoristique québécois avaient préparé un spectacle intitulé The Tounes, dans le cadre de Juste pour rire. Un événement grandiose, plein de nostalgie et de refrains mémorables, gratuit sur la Place des Festivals. Pas de captation vidéo, pas de supplémentaire. Un soir seulement. Il fallait être là.

Ils étaient nombreux, d’ailleurs, à être là. La scène était installée sur la rue Sainte-Catherine, face au Nord, et ça débordait de gens jusqu’à la rue Ontario. Du monde à perte de vue pour l’occasion.

Vêtus de leurs plus beaux vestons jaunes, ils ont débuté en force avec I Want To Pogne, toujours d’actualité.

« On a entendu toutes sortes de rumeurs au sujet de nos invités : Garou, Marie-Mai, Marie-Élaine Thibert, Simple Plan et Bryan Adams… ne seront pas du spectacle ce soir », a lancé Guy A. Lepage avant que le groupe entonne la chanson thème de R.B.O. « C’est juste nous autres! »  

Photo par Nadia Davoli.

Photo par Nadia Davoli.

C’était pas tout à fait vrai, en fait. Évidemment, les membres satellites du groupe étaient aussi de la partie, à commencer par Richard Z. Sirois, qui est venu faire un « solo » de guitare en forme de bol de toilette. Puis, on a rendu hommage à « la fille de R.B.O. », Chantal Francke, qui a préféré ne pas prendre part au spectacle. On la retrouvait toutefois dans l’assistance, et les gars ont pris soin de l’inviter à se lever, afin d’être adéquatement ovationnée.

Alors qui chantait Gros Méchant Loup et la délicieusement fromagée Erotico-Mocheton aux côtés d’André Ducharme ? Nulle autre que Mitsou !  Digne substitution.

 

Gros succès

Il y avait de tout pour tous les goûts dans ce spectacle, des gros succès aux petits clins d’oeil subtils pour les adeptes. Il y avait Ça rend rap jumelée à Refelemele, un medley des Frères Labotte, Les Suppositoires de Satan qui jouent On veut du rot avec des guitares ridiculement surdimensionnées et Ringo Rinfret qui chantait Pourquoi se droguer.  Il y avait un savoureux medley yéyé, une chanson de Noël, et un numéro d’église avec Madame Bellavance à l’orgue.

Les Suppositoires de Satan. Photo par Nadia Davoli.

Les Suppositoires de Satan. Photo par Nadia Davoli.

Il y avait aussi quelques ajouts, question d’actualiser le tout, remettre le contenu au goût du jour, notamment dans Le tour du monde et le medley des Bidules (parodie des Beatles). Quelques gags chiens aussi, notamment à l’endroit de Claude Dubois (on lui a dédié Arrête de boire). 

Mais surtout, il y avait les grands succès, que tout le monde connaît et fredonnait en choeur : Le feu sauvage de l’amourBonjour la police et Arrête de boire, au rappel.

Quand est venu le temps de se quitter, Le Clown était triste. Bien entendu.

On peut reprocher à RBO de presser le proverbial agrume nostalgique, alors qu’ils ne sont plus vraiment actifs depuis maintenant 17 ans. Mais force est d’admettre que lorsqu’ils en rajoutent une couche, c’est mémorable et à la hauteur de la légende. Les Bye Bye de 2006 et 2007 en étaient de bons exemples. Le spectacle The Tounes du mercredi 23 juillet 2014 itou.

Grille de chansons

1. I Want To Pogne
2. La Chanson de R.B.O.
3. Ça rend rap / Refelemele
4. Médley des Frères Labotte
5. Le Trou
6. On veut du rot
7. Pourquoi se droguer
8. La chanson du pardon
9. Les témoins de Gladhu
10. Médley yéyé
11. Le feu sauvage
12. Le tour du monde
13. Gros Méchant loup (avec Mitsou)
14. Érotic0-Mocheton (avec Mitsou)
15. C’est ta fête (à André Ducharme)
16. Melvin
17. C’est nono Noël
18. Médley Bidules
19. Bonjour la police

Rappel
Arrête de boire
Le Clown est triste

 

Vos commentaires