Centre Phi
Nouvelle Publié le

Programmation de la rentrée au Centre Phi | Podcasts et électro expérimentale à l’honneur

Le Centre Phi, pôle culturel montréalais, présente pour la rentrée une programmation musicale des plus audacieuses, joignant étoiles montantes et artistes établis à travers un festival sur les podcasts, des DJ sets et des performances de musique électronique expérimentale. Voici un aperçu de ce que vous pourrez entendre au Centre Phi cet automne!

DJ sets et jazz expérimental

Deux DJs électriseront les nuits montréalaises ! Le jeudi 26 septembre, Peach, DJ et productrice torontoise, sera de passage pour aller à la rencontre de son public montréalais avec un DJ set des plus créatifs, mélangeant plusieurs genres. Animant une émission mensuelle sur NTS Radio, Peach se produit également dans des raves et travaille avec des artistes tels que Call Super, Objekt, Pearson Sound et Shanti Celeste.

Theo Parrish, photo fournie par le Centre Phi

Theo Parrish, producteur légendaire de Détroit, est quant à lui de retour le 21 septembre avec All Night Long, un DJ set ayant lieu de 21 h à 3 h. En route pour une odyssée de six heures, où on rencontrera l’imprévu à travers des chansons électro, inspirées entre autres par le jazz. Oeuvrant aussi dans ce style, le groupe montréalais BELLFLOWER jouera des chansons de Upside Down, son troisième album, accompagné d’un quatuor à cordes et d’une section de cuivres (rassemblant un mini-orchestre de 14 musiciens). La joyeuse bande de huit personnes menée par Em Pompa plaira sans doute aux amateurs de la fusion des styles : indie orchestrale, électro et jazz.

Festival Résonance: podcast et littérature

Le Festival Résonance existe depuis 2016, et est créé par Magnéto (premier organisme québécois à se consacrer à la création radiophonique en format podcast). Il présentera sa troisième édition, du vendredi 6 septembre au dimanche 8 septembre prochains, voulant démystifier l’écriture invisible derrière la radio et le podcast, en mêlant également des créations sonores à sa programmation.

Cet événement s’allie au Centre Phi cette année afin de souligner les liens historiques entre littérature et radio. Trois jours seront consacrés à des activités aussi diverses que des performances en direct, des entretiens devant public et des séances d’écoute collectives.

Sonorités avant-gardistes

Le duo américain de darkwave/synthpop minimaliste Boy Harsher, formé de Jae Matthews et Augustus Muller, sera en spectacle le 14 octobre prochain au Centre Phi pour y présenter son deuxième album, Careful. Le duo a lancé son premier EP Lesser Man en 2014, et se qualifie de « pop morose », exprimant l’alchimie de l’obscurité, de la passion et de la colère. Boy Harsher sera accompagné de la chanteuse et artiste expérimentale Spelling en première partie, qui a également lancé son troisième album cette année.

Boy Harsher, photo par Andrew Lyman

Une semaine plus tard, c’est l’Américaine Pharmakon qui sera en prestation le 20 octobre, à 20 h. Il s’agit du projet de l’artiste expérimentale et avant-gardiste Margaret Chardiet, basée à New York et bien établie depuis douze ans dans la création de noise et d’électro industriel. Elle propose avec son quatrième album Devour des chansons comme autant d’exorcismes contemporains, parlant de deuil, de chaos et d’autodestruction. Elle met aussi de l’avant le concept de « l’autocannibalisme ». Des territoires sonores denses et brutaux, faisant écho à un mal-être qui se doit d’être exprimé.

Pharmakon, photo fournie par le Centre Phi

Le violoncelliste et producteur britannique Oliver Coates présentera quant à lui une première performance en sol canadien le 8 novembre à 20 h. Utilisant un violoncelle amplifié et de la musique électronique lors de ses performances, il crée des environnements sonores improbables, nés de la fusion recherchée de plusieurs types d’effets. Récipiendaire d’un prix révélation de la Royal Philharmonic Society en 2011, l’artiste présente des performances infusées de passion, attirant un nouveau public vers la musique en partie classique. En première partie, le duo montréalais d’électro/ambient Saudade joueront des pièces de leur EP Rest, paru en mars cette année.

Alors, que ce soit pour vivre de nouvelles expériences ou assister au concert d’un de ces artistes bien établis, cette programmation musicale éclectique et moderne saura ravir les oreilles de tous!

 


* Cet article a été rédigé en collaboration avec le Centre Phi

Événements à venir

Vos commentaires